Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Sainte-Trinite
        Sainte Trinité

Sainte Trinité

Homélie du Dimanche de la Trinité - 15 juin 2014 - Jn 3, 16-18

Qu’il me soit permis une petite confidence. Quand arrive cette belle fête de la Sainte Trinité, je m’interroge toujours sur la manière de goûter et de faire goûter la grandeur et la beauté de ce mystère de Dieu.

  • trinite - (mp3 - 11.6 Mo) Télécharger

Oui, aujourd’hui, nous sommes plongés dans la plénitude du mystère de Dieu : un seul Dieu en trois personnes.

Mais, essayons de balbutier quelques mots. Nous allons le faire en gardant en mémoire ce qu’a pu dire de lui-même et de son savoir le grand Saint Thomas d’Aquin, théologien du 13è siècle qui venait d’avoir une extase mystique : « Toute ma science n’est qu’un feu de paille au regard de la réalité contemplée ! »

Pour avancer nous aussi dans la contemplation, laissons-nous porter par la pédagogie de la liturgie de l’Église qui nous offre trois textes de l’Écriture Sainte invitant à entrer peu à peu dans ce grand mystère de Dieu qu’est celui de la Sainte Trinité.

Tout d’abord, le livre de l’Exode nous rapporte une manifestation de Dieu qui depuis toujours est. « Yahvé, le Seigneur, Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère, plein d’amour et de fidélité. » A l’énoncer de ce nom de Dieu, Moïse se prosterne. Il adore ! C’est la première attitude que nous devons avoir lorsque nous abordons ce mystère Trinitaire : il nous faut oser nous incliner et adorer simplement. C’est-à-dire que nous sommes appelés à dire en toute vérité : « Je crois ! »

Mais, cet acte de foi ne peut rester sans résonance au cœur de notre vie. Si nous adorons Dieu, Père, Fils et Saint Esprit, cela doit nous conduire dans la joie. Une joie que rien ne peut nous enlever, une joie qui doit être communicative. En effet, cet accueil du mystère de la Sainte Trinité nous donne d’éclairer la réalité de nos relations interpersonnelles. Ce grand mystère de Dieu, dans lequel nous sommes plongés depuis notre baptême, nous conduit à prendre conscience que nos relations doivent nous conduire à une authentique communion. La vie trinitaire nous engage à construire une vie de communion, une vie de communauté dans la relation d’amour.

D’ailleurs, chers frères et sœurs, saint Paul termine en saluant les Corinthiens : « Que la grâce du Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu et la communion de l’esprit Saint soient avec vous tous ». L’adoration que nous avons de Dieu Trinité nous permet d’ouvrir notre cœur et de laisser cette relation trinitaire transfigurer notre vie en vivant entre nous de cet amour trinitaire et ainsi nous construirons une civilisation qui soit à la hauteur de l’homme dans toutes ses dimensions.

Arrivé à ce moment de la contemplation, il est possible de se dire alors que c’est bien beau tout cela, mais la Trinité c’est tout de même loin puisqu’il s’agit du mystère de Dieu ! Et pourtant, la Trinité Sainte est au-dedans de nous. Lorsque nous en prenons conscience, nous pouvons dire avec saint Augustin : « Tard je t’ai aimée, ô beauté si ancienne et si nouvelle, tard je t’ai aimée ! Mais quoi ? tu étais au dedans de moi, et j’étais, moi, en dehors de moi-même. Et c’est au dehors que je te cherchais ! »

Alors faisons un nouveau pas avec l’évangile de ce jour. Si nous sommes au cœur de la révélation de Dieu en contemplant le mystère de la Sainte Trinité, nous sommes au cœur de la Bonne Nouvelle en entendant Jésus dire à Nicodème : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle ». En fait, par ces mots Jésus vient dire clairement à Nicodème, et donc à chacun d’entre nous, que Dieu nous donne le moyen de vivre pleinement de ce mystère trinitaire parce que telle est notre vocation. Oui, nous sommes tous appelés à vivre au sein de la Trinité Sainte dès aujourd’hui.

Comment ? Tout simplement en aimant comme Jésus aime ! En plus, il nous le montre dans et par sa vie. Alors vivons de ce mystère trinitaire en accueillant l’Esprit Saint qui fait grandir en nous la vie du Christ et nous donne d’appeler Dieu Père !

Chers frères et sœurs bien-aimés, prosternons-nous et adorons Dieu Trinité ! Et nous qui sommes baptisés, accueillons cette vocation d’entrer toujours plus avant dans ce mystère en le vivant de l’Amour qui vient de Dieu, dès ici-bas, dès aujourd’hui.

Amen.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr