Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Avec-Foi
        Avec Foi...!!!

Avec Foi...!!!

Homélie du 27ème Dimanche du Temps Ordinaire 2013 - 06 octobre 2013 - Lc 17, 5-10

Nous sommes pleinement au cœur de l’année de la foi. Cette année, qui s’achèvera fin novembre, nous a été donnée par l’Église, grâce au ministère du Successeur de Pierre, afin d’entrer dans une démarche de « conversion authentique et renouvelée au Seigneur, unique Sauveur du monde ».

  • foi - (mp3 - 10.9 Mo) Télécharger

De plus, cette année de la foi nous pousse à aller de l’avant avec audace, parce que la charité du Christ nous presse d’annoncer cette Bonne Nouvelle du salut à nos frères les hommes.

Et voilà qu’aujourd’hui nous entendons cette prière des disciples : « Augmente en nous la foi ! » Quelle humilité de la part des Apôtres qui osent demander à Jésus la grâce d’entrer dans une démarche de foi plus grande, plus profonde. Ne nous formalisons pas de la réponse de Jésus, qui peut sembler dure : « La foi, si vous en aviez gros comme une graine de moutarde, vous diriez au grand arbre que voici : ‘Déracine-toi et va te planter dans la mer’, et il vous obéirait ». En fait, le Seigneur nous montre ainsi que la foi a une dimension qui dépasse la réalité naturelle, la réalité créée, mais qui, en même temps, a une répercussion sur l’œuvre de la création.

Alors, arrêtons-nous quelques instants sur ce qu’est la foi. Oui, qu’est-ce que la foi ? Bien souvent on a tendance à dire que la foi est une connaissance rationnelle du mystère de Dieu. On a parfaitement raison, et il est fondamentalement nécessaire d’approfondir cette connaissance afin d’entrer toujours plus en profondeur dans une connaissance du mystère de Dieu qui surpasse toute connaissance. Mais, si on s’arrête à cela, on fait de la foi chrétienne une sorte d’intellectualisme, un système de pensée. Et là ce n’est pas juste.

Chers frères et sœurs, le Pape François a rappelé que la foi est une mémoire du salut qui nous est donné dans la mort et la résurrection du Seigneur Jésus. Mais cette mémoire est appelée à rendre présent cette réalité efficace qu’est le salut qui nous est apporté par le Christ, Rédempteur de l’homme. C’est pourquoi, la foi est célébrée dans les sacrements qui sont des signes visibles et efficaces du mystère de la grâce de Dieu qui agit en nous. C’est pourquoi, afin de grandir et de vivre dans la foi, il est nécessaire non seulement de revenir à la grâce de notre baptême, mais en plus de nourrir notre chemin de foi des sacrements de l’Église, tout particulièrement de l’Eucharistie et de la Réconciliation.

De plus, le Saint Père a pu dire que cette mémoire ne devait pas être tellement lointaine qu’elle et qu’elle devienne ainsi une mémoire de musée. Qu’est-ce à dire ? Cela veut dire que la foi doit être vivante. Elle est une rencontre d’amour avec le Christ vainqueur. Aussi, cette rencontre s’accomplit dans la prière quotidienne qui nous donne de vive un authentique dialogue avec le Rédempteur, mais également dans l’approfondissement par la méditation de la Parole de Dieu et dans l’approfondissement raisonné du symbole de la foi, le Credo.

En demandant avec les Apôtres, « Augmente en nous la foi ! », le Seigneur nous répond en nous faisant alors la grâce d’avoir l’expérience de proximité de cette mémoire de salut. Et alors, la foi vient transformer notre vie et notre foi devient alors agissante.

C’est pourquoi, il nous faut raviver en nous le don de Dieu, le don de la foi, que nous avons reçu au jour de notre baptême. Il nous faut recevoir ce cadeau qui nous a été fait et surtout ne pas le laisser sur l’étagère de notre cœur, mais il nous faut l’ouvrir, le regarder, le contempler et nous laisser envahir par la joie de croire afin d’entrer dans un cheminement qui nous permettra d’approfondir en laissant notre cœur être modeler par la grâce que le Seigneur nous fait. Cela implique un engagement de toute la vie, de toute notre vie, c’est certain. Mais c’est la route de la communion avec Dieu. C’est la route du vrai bonheur.

Alors, chers frères et sœurs bien-aimés, nous aussi levons les yeux vers le Seigneur et disons avec confiance : Seigneur, « Augmente en nous la foi ! » Que la Vierge Marie, elle qui a cru, nous aide à accueillir le don que Dieu veut nous faire, par le don de l’Esprit Saint qui nous permet de dire que Jésus-Christ est Seigneur à la Gloire de Dieu le Père. Que Notre Dame nous accompagne dans le notre cheminement de foi, malgré les moments de difficultés et de nuit éventuelle. Que la Mère du Rédempteur de l’humanité soit notre modèle dans la foi afin qu’avec elle nous puissions donner Jésus au monde.
Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr