Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Dieu-est-Amour
      Dieu est Amour !

Dieu est Amour !

Carême avec Jean-Paul II

Le service d’annoncer que « Dieu est Amour » nous incombe précisément à nous qui croyons !


C’est à cela que nous invite le message de l’Évangile de saint Luc : « la parabole du fils prodigue ». Il faut laisser cette parabole s’imprimer dans nos cœurs. Il faut que nous la portions dans le cœur même lorsque la nuit d’une route sans issue nous désespère. Mais cet Évangile n’annonce pas seulement l’espérance à qui se croit perdu. Cette parabole pourrait aussi s’intituler : « la parabole du Père qui aime », lui dont le cœur irrésistible et la miséricorde sont le véritable motif de notre espérance.

Ainsi, pour un moment, tournons le regard vers le Père que le fils unique nous a révélé : « comme il est encore loin son Père le vit… » (Lc 15,20) nous dit Jésus. Le Père devait avoir attendu le fils ; il avait dû être en peine pour lui. Non seulement il lui a pardonné sa froide insistance à réclamer ses propres droits : « Père, donne-moi la part de patrimoine qui me revient » (Lc 15,12). Il a aussi voulu l’avoir à ses cotés tellement il l’aimait. Quand finalement le fils est apparu à l’horizon il n’a pas pensé un seul moment à le punir. Il semble même qu’il ne se soit nullement soucié de tout ce dont son fils était débiteur à l’égard de sa dignité, de son autorité. Il ne semble pas s’occuper de la soumission du fils perdu, de l’aveu de sa faute, de son humiliation, tout cela qui semblerait nécessaire pour des raisons d’ordre et de pédagogie. Au contraire, il se précipite à sa rencontre, se jette à son cou et l’embrasse longuement. Il lui fait endosser le vêtement le plus beau, mettre un anneau au doigt et des chaussures aux pieds ; puis il fait tuer le veau gras pour qu’on fasse la fête. Le Père est ainsi ; c’est ainsi que Jésus nous le montre. Pour chacun de nous il est le « tu » qui attend toujours ; il est toujours prêt à nous ouvrir ses bras de Père, quoi qu’il arrive.

C’est vers lui que nous désirons lever les yeux pour nous laisser pénétrer de son amour et de sa miséricorde.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr