Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Dimanhce-14-Novembre-2010
      Dimanche 14 Novembre 2010

Dimanche 14 Novembre 2010

33ème Dimanche du Temps Ordinaire

Ce dimanche nous projette vers la fin des temps. Nous sommes invités à la persévérance.


Lecture de l’évangile

- Avant de lire l’évangile, il est bon de prendre de temps de se mettre en présence du Seigneur et d’invoquer l’Esprit Saint :

« Oui, Seigneur, je crois que tu es là présent. Envoie-moi l’Esprit Saint afin que je puisse entendre ta Parole et la laisser pénétrer dans mon cœur. »

- Texte de l’évangile (Lc 21, 5-19) :

Certains disciples de Jésus parlaient du Temple, admirant la beauté des pierres et les dons des fidèles. Jésus leur dit :
« Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. »
Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe que cela va se réaliser ? »
Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom en disant : ’C’est moi’, ou encore : ’Le moment est tout proche.’ Ne marchez pas derrière eux !
Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne vous effrayez pas : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas tout de suite la fin. »
Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume.
Il y aura de grands tremblements de terre, et çà et là des épidémies de peste et des famines ; des faits terrifiants surviendront, et de grands signes dans le ciel.
Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l"on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon Nom.
Ce sera pour vous l’occasion de rendre témoignage.
Mettez-vous dans la tête que vous n’avez pas à vous soucier de votre défense.
Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction.
Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous.
Vous serez détestés de tous, à cause de mon Nom.
Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.
C’est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie. »

Traduction AELF

- Quelques questions pour aider à la réflexion soit personnelle, soit en groupe, soit en famille :

  • Qu’est-ce que je vois dans cette évangile ?
  • Qu’est-ce que me dit Jésus ?
  • Comment ce texte résonne-t-il dans ma vie ?

Pour aller plus loin

- Commentaire des textes du dimanche

- Quelques réflexions

  • En allant à Jérusalem, lorsque l’on découvre la "Mur des lamentations", on peut imaginer la beauté de cet édifice. En entrant dans une magnifique église, souvent, on se laisse prendre par l’ambiance, l’harmonie, la respiration qui s’en dégage. Tout cela semble indestructible. Et pourtant Jésus est clair : "il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit".
  • Il y a comme une atmosphère de fin du monde qui est présenté sous le mode de destruction. D’ailleurs dans le langage courant, le mot "apocalypse" a pris cette connotation de disparition dans la guerre et la souffrance. Regardons les drames dus aux événements climatiques ou à la guerre, on parle facilement de paysages apocalyptiques ! Cette réalité peut être également vraie dans nos vies. Nous pouvons vivre de petites apocalypses sous forme de tremblement de terre comme une maladie ou une séparation douloureuse.
  • En fait, que veut nous dire Jésus aujourd’hui. Il nous engage à nous recentrer sur l’essentiel : la présence de Dieu dans nos vies. Notre persévérance dans la foi nous donnera de pouvoir traverser ces événements en gardant le cap !
  • Une poésie de Thérèse d’Avila peut aider notre méditation :

« Que rien ne te trouble

Que rien ne t’épouvante

Tout passe

Dieu ne change pas

La patience triomphe de tout

Celui qui possède Dieu

Ne manque de rien

Dieu seul suffit ! »

Point d’attention missionnaire dans la semaine

« Prenons le temps d’approfondir notre foi afin de rendre compte de l’Espérance qui nous anime. »

Le cardinal François-Xavier Nguyen Van Thuan

nous parle du Chemin de l’Espérance

152. Tous vénèrent les stigmatisés. Mais, chacun a peur des stigmates que le Seigneur pourrait imprimer en lui au moyen de la mortification.

156. Tu prétends ne pas trouver d’occasion de sacrifice ; c’est un signe de ton peu d’amour pour le Seigneur. [1]

Notes

[1in Sur le chemin de l’espérance, Sarment, 2002, p. 33-34.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr