Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Jean-Paul-II-nous-parle-de-la
      Jean-Paul II nous parle de la miséricorde

Jean-Paul II nous parle de la miséricorde

« Le message de la Divine Miséricorde a beaucoup marqué l’image de mon pontificat », ainsi s’est exprimé Jean-Paul II le 7 juin 1997, à Lagiewniki faubourg de Cracovie, où sainte Faustine a vécu et est enterrée.


Ce regard de Jean-Paul II sur les deux totalitarismes du vingtième siècle lui permet d’avoir une attitude de Foi et d’Espérance en montrant combien il est efficace de se mettre au service de l’évangile de la miséricorde afin de sauver l’homme de lui-même :

« Si j’évoque ici sœur Faustine et le culte du Christ miséricordieux promu par elle, je le fais aussi parce que cette sainte appartient à notre temps. Elle a vécu dans les premières décennies du XXème siècle et elle est morte avant la Seconde Guerre mondiale. C’est pendant cette période que lui fut révélé le mystère de la Divine Miséricorde, et elle rapporte dans son Journal ce dont elle a fait l’expérience. Aux survivants de la Seconde Guerre mondiale, les paroles notées dans le Journal de sainte Faustine apparaissent comme un évangile caractéristique de la Divine Miséricorde, écrit selon la perspective du XXème siècle. Ses contemporains ont compris ce message. Ils l’ont compris à travers l’accumulation dramatique du mal durant la Seconde Guerre mondiale et au travers de la cruauté des systèmes totalitaires. Ce fut comme si le Christ avait voulu révéler que la limite imposée au mal, dont l’homme est l’auteur et la victime, est en définitive la Divine Miséricorde. (…) Je pense aussi que sœur Faustine et son témoignage à propos du mystère de la Divine Miséricorde s’insèrent en quelque sorte dans cette perspective. L’héritage de sa spiritualité eut – nous le savons par expérience – une grande importance pour la résistance contre le mal qui agissait dans les systèmes inhumains d’alors. Tout cela conserve une signification précise non seulement pour les Polonais, mais aussi pour le vaste ensemble de l’Église dans le monde. La béatification et la canonisation de sœur Faustine l’ont entre autre mis en évidence. Ce fut comme si le Christ, par son intermédiaire, avait voulu dire : "Le mal ne remporte pas la victoire définitive !" Le mystère pascal confirme que le bien est en définitive vainqueur ; que la vie est victorieuse sur la mort et que l’amour triomphe de la haine. » [1]


« Comme le monde d’aujourd’hui a un besoin urgent de la miséricorde divine ! Du plus profond de leur souffrance, des hommes de tous continents implorent la miséricorde. (…) Dans ce sanctuaire, je consacre solennellement le monde à la miséricorde de Dieu, en formant le vœu profond que le message de Son amour miséricordieux, annoncé ici à sainte Faustine, touche tous les hommes de la terre et comble leurs cœurs d’espérance. Que le message qui émane de ce lieu, se répande partout dans tout notre pays natal et dans le monde entier. Puisse s’accomplir cette promesse de notre Seigneur Jésus Christ : "D’ici jaillira une étincelle qui préparera le monde pour mon retour à la fin des temps." Il nous incombe de raviver sans cesse cette étincelle de la grâce de Dieu et de transmettre au monde ce feu de la miséricorde. C’est dans la miséricorde de Dieu que le monde obtiendra la paix, et l’homme la béatitude ! À vous chers frères et sœurs, je confie cette tâche : soyez des témoins de la miséricorde ! » [2]

Par ces paroles pleines de force, le Pape semble transmettre le flambeau à l’ensemble de l’Église et donc à chaque fidèle désirant participer à la Nouvelle Évangélisation en donnant véritablement une charte essentielle : annoncer la divine miséricorde, en en vivant, afin de répondre à l’appel des hommes de notre temps. En d’autres termes, toute véritable mission doit être une annonce concrète et explicite de l’amour miséricordieux de Dieu.

Notes

[1Jean-Paul II, Mémoire et Identité, Flammarion, 2005, p. 70-72

[2Jean-Paul II, Homélie à Lagiewniki en 2002

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr