Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Dimanche-20-Fevrier-2011
      Dimanche 20 Février 2011

Dimanche 20 Février 2011

7ème Dimanche du Temps Ordinaire

" Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. " Ces versets de l’évangile de saint Jean (15, 10-12) nous introduisent à ce dimanche.


Lecture de l’évangile

- Avant de lire l’évangile, il est bon de prendre de temps de se mettre en présence du Seigneur et d’invoquer l’Esprit Saint :

« Seigneur, je crois que tu es là présent et que tu viens me parler. Envoie-moi l’Esprit Saint qui me donnera de goûter la saveur de Ta Parole. »

- Texte de l’évangile (Mt 5, 38-48) :

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait :
« Vous avez appris qu’il a été dit : Oeil pour oeil, dent pour dent. Eh bien moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre.

Et si quelqu’un veut te faire un procès et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui. Donne à qui te demande ; ne te détourne pas de celui qui veut t’emprunter.

Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »

Traduction AELF

- Quelques questions pour aider à la réflexion soit personnelle, soit en groupe, soit en famille :

  • Qu’est-ce que je vois dans cette évangile ?
  • Qu’est-ce que me dit Jésus ?
  • Comment ce texte résonne-t-il dans ma vie ?

Pour aller plus loin

- Commentaire des textes du dimanche

- Quelques réflexions

  • Ces versets de l’évangile ont souvent entraîné qu’on ridiculise les fidèles du Christ. De nos jours encore, on peut entendre parfois : "De toute façon, tu dois tendre l’autre joue !" Ces mots de Jésus nous interrogent. Est-ce que cela veut dire que nous devons laisser fouler au pied nos droits légitimes ? Bien évidemment : non. En fait la question est plus profonde que cela. Elle vise notre cœur. Réclames-tu ton droit avec des sentiments de vengeance, à cause de ton amour-propre blessé, à cause de ton désir de vouloir toujours avoir raison à tout prix ? Nous sommes renvoyés à notre propre conscience et au discernement afin de réagir en vérité.
  • Le Concile Vatican II, invitant à la liberté religieuse et au respect de la conscience affirme : « la vérité ne s’impose que par la force de la vérité elle-même qui pénètre l’esprit avec autant de douceur que de puissance » Déclaration sur la liberté religieuse - Dignitatis Humanae - Préambule. Soyons alors des chercheurs de la Vérité qui nous pleinement révélée en Jésus-Christ tant dans ses paroles que dans son agir. « A cette réponse, un des gardes, qui était à côté de Jésus, lui donna une gifle en disant : "C’est ainsi que tu réponds au grand prêtre !" Jésus lui répliqua : "Si j’ai mal parlé, montre ce que j’ai dit de mal ; mais si j’ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu ?" » (Jean 18, 22-23)

Point d’attention missionnaire dans la semaine

« Prendre le temps de pratiquer une œuvre de charité auprès de mon voisin. »

Le cardinal François-Xavier Nguyen Van Thuan

nous parle du Chemin de l’Espérance

205. L’homme fort n’éprouve pas de curiosité à l’égard des affaires des autres. Il réserve toute son énergie à approfondir la connaissance qu’il a de lui-même.

206. L’esprit de critique constitue un très obstacle à ta vie spirituelle. Tes plaintes et ta vision négative des autres n’auront pour effet que de les troubler et de faire grandir ton amertume. [1]

Notes

[1in Sur le chemin de l’Espérance, Sarment, 2002, p. 41.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr