Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Presentation-de-Jesus-au-Temple
        Présentation de Jésus au Temple : Respect de la famille !

Présentation de Jésus au Temple : Respect de la famille !

Homélie de la Chandeleur 2014 - 02 février 2014 - Lc 2, 22-40

Nous voilà déjà quarante jours après la naissance de Jésus. Rappelons-nous tout de même que, huit jours après la nativité, avait eu lieu la circoncision de l’enfant.

  • chandeleur - (mp3 - 9.7 Mo) Télécharger

À ce moment-là, le fils de Marie a été inscrit dans le Peuple de l’Alliance. Il a reçu le nom de Jésus. Et ce nom vient nous révéler la mission du Seigneur puisqu’il est le Dieu Sauveur.

Aujourd’hui, une nouvelle étape de la vie de Jésus nous est donnée. Lors de sa présentation au Temple, le Fils de Dieu est véritablement offert au Seigneur, suivant la Loi de Moïse. « Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur », nous rappelle l’évangile de ce jour. De plus, les parents viennent déposer une offrande dans le Temple : « un couple de tourterelles ou deux petites colombes ». N’oublions pas que le Temple de Jérusalem est vraiment le sanctuaire de Dieu. Il est le lieu de la présence de Dieu au milieu de son Peuple puisque c’est dans le Saint des Saints du Temple que se trouve l’Arche d’Alliance.

Oui, ainsi que l’a annoncé le prophète Malachie, le Messie de Dieu entre dans son Temple. « Voici que j’envoie mon Messager pour qu’il prépare le chemin devant moi ; et soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez. Le messager de l’Alliance que vous désirez, le voici qui vient, dit le Seigneur de l’univers ». En accomplissant ce geste de la Loi, Marie et Joseph marquent leur appartenance au Peuple de la Première Alliance, ils y inscrivent Jésus, mais en même temps ils ouvrent l’aire de l’accomplissement des promesses.

Mais, chers frères et sœurs, continuons à contempler l’évangile de ce jour. L’entrée de Marie et Joseph, avec l’Enfant Jésus, est humble et presque privée. En même temps cet événement est chargé de sens, il a une portée universelle. Deux anciens en prennent conscience et sont les premiers prédicateurs de la venue du Seigneur.
Syméon, mu par l’Esprit Saint, reconnaît l’enfant. Dans des paroles prophétiques, il rend témoignage à la lumière qui vient éclairer les nations et annonce déjà le mystère de la Croix. Jésus est véritablement le Sauveur de l’humanité, le Rédempteur de l’homme. Et Marie est directement associée à cette œuvre de salut : « Vois, ton fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division. — Et toi-même, ton cœur sera transpercé par une épée. — Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes d’un grand nombre ». Et puis, il y a Anne, une veuve contemplative, qui entre dans la louange et parle de Jésus « à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem ».

Une question se pose : qu’est-ce que cette fête de la Présentation de Jésus au Temple veut dire pour nous aujourd’hui ?

Tout d’abord, n’oublions pas que nous sommes, chacun d’entre nous, le Temple de Dieu. Aussi cette présentation de Jésus est aussi pour nous. Marie et Joseph viennent en quelque sorte nous confier Jésus qui vient nous sauver. Qu’avons-nous fait de cette présence du Seigneur ?

De plus, il y a une reconnaissance de Jésus. Syméon et Anne viennent nous aider à la vie chrétienne. L’un en nous rappelant que le Seigneur est vraiment le Sauveur qui vient éclairer notre vie tout en nous demandant d’être de payer de notre personne dans l’œuvre du salut. L’autre nous aide à la louange, en reconnaissant les merveilles de Dieu, et à la mission par l’annonce des merveilles accomplies par le Seigneur.

Enfin, il y a toute la dimension de la famille. « Le père et la mère de l’enfant s’étonnaient de ce qu’on disait de lui ». Cette démarche de Marie et Joseph est familiale et montre bien que les parents ont pour mission essentielle d’être les premiers éducateurs de leurs enfants. Un état qui veut soustraire l’enfant à l’éducation de ses parents, comme on l’entend et le voit en ce moment chez nous sous couvert d’égalité, n’est plus un état respectueux de la personne humaine dans toutes ses dimensions, il devient véritablement totalitaire ! Et nous avons le devoir de lutter contre cela par respect pour la personne humaine la plus faible et la plus vulnérable : l’enfant !

Chers frères et sœurs bien-aimés, que cette fête de la Présentation de Jésus au Temple nous donne de savoir accueillir le Seigneur dans nos vies, nous permettent de le servir, nous ouvre à la grandeur et la beauté de la famille qu’il nous faut respecter et faire respecter par tous, même par l’état.

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr