Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Avance-comme-un-ane-mais-avec
        Avance comme un âne, mais avec Jésus...!

Avance comme un âne, mais avec Jésus...!

Homélie du Dimanche 17 Avril 2011 - Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur

Par cette Messe des Rameaux et de la Passion du Seigneur, nous entrons dans la grande Semaine Sainte.


Si on pose un regard musical sur cette célébration, on dirait que c’est une ouverture En effet, de même que dans l’ouverture d’un opéra, par exemple, il y a l’ensemble des thèmes musicaux de l’œuvre, de même dans la célébration de ce dimanche nous retrouvons tous les thèmes de la Semaine Sainte.
Cette réalité nous invite à une chose : revenir à l’essentiel, au cœur de notre foi chrétienne. En d’autres termes, nous sommes appelés à regarder le Christ, à regarder son Visage. En même temps, regarder Jésus nous engage à nous situer soit comme étant une personne composant la foule, soit comme étant l’un ou l’autre des disciples. Ou même, ne sommes-nous pas aussi parfois cette petite ânesse qui porte Jésus sans vraiment savoir ce qui se passe tout en étant heureux d’avoir été choisi ?

Aujourd’hui, Jésus entre à Jérusalem. Le but ultime de cette entrée est l’offrande de lui-même dans sa Passion, sa Mort et sa Résurrection. D’ailleurs, après l’entrée triomphale dans notre église, nous célébrons la Messe de la Passion du Seigneur. Mais n’oublions pas tout de même que le but immédiat de Jésus c’est Jérusalem, avec son Temple et la fête de la Pâques. Oui, c’est la Pâques du Seigneur car Dieu passe au milieu de son Peuple afin de le conduire de l’esclavage à la liberté pour le mener vers la Terre Promise.

Toute la Semaine Sainte est déjà présente ici. En effet, dans sa Mort et Résurrection, Jésus passe au milieu de nous pour nous libérer de notre péché, pour nous donner la Vie éternelle, pour nous conduire vers la Terre Promise qu’est la Gloire du Ciel.

Aujourd’hui, Jésus passe au milieu de son Peuple. « Voici ton roi qui vient vers toi, humble, monté sur une ânesse et un petit âne, le petit d’une bête de somme », nous dit l’évangile que nous avons entendu au tout début de la célébration. Et un peu plus loin il nous est rapporté : « Dans la foule, la plupart étendirent leurs manteaux sur le chemin ; d’autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient la route. Les foules qui marchaient devant Jésus et celles qui suivaient criaient : ″Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux !″ »

Chers frères et sœurs, que veut nous dire le Seigneur au travers de ces versets ?

Tout d’abord, il vient nous toucher en nous disant que le Messie Roi vient au milieu de nous. Il vient comme pèlerin qui marche vers Jérusalem. Il vient accompagné d’une foule qui marche avec lui en l’acclamant, lui qui est l’attendu, lui qui est l’annoncé des promesses. Cela donne à penser que marcher avec Jésus conduit à le reconnaître et à témoigner par notre vie et nos paroles de qui il est. Alors n’ayons pas peur de nous mettre en marche. Nous sommes des pèlerins qui avançons sur la route de la vie. Aujourd’hui, osons dire au Seigneur : « Comme le petite âne, je me mets en marche avec toi afin d’entrer dans la Ville Sainte, la Jérusalem céleste ! »

En même temps, nous voyons que Jésus vient sans êtes reconnu par tous puisque ainsi que nous le dit l’évangile : « Comme Jésus entrait à Jérusalem, l’agitation gagna toute la ville ; on se demandait : ″Qui est cet homme ?″ » Il se trouve que la rencontre de Jésus, le fait qu’il passe au milieu de nous ne laisse pas indifférent puisque la ville est agitée. Il en va de même encore de nos jours. Le fait de dire que Dieu est présent au milieu de nous, le fait d’en témoigner par notre vie ou notre manière d’être, conduit inévitablement à des interrogations. D’ailleurs, les médias nous rapportent les aboiements peu rationnels d’une partie de la classe politique qui ne comprend pas, ou ne veut pas comprendre, le vrai sens d’une laïcité respectueuse de l’homme et de Dieu. Mais, à contrario, nous avons les événements de nos vies qui montrent combien vivre en chrétien, en essayant d’être le plus cohérent possible, conduit peu à peu à être interrogé par ceux qui nous entourent. Alors, portons Jésus au monde en marchant résolument avec lui vers Jérusalem où il vivre sa Passion afin de participer avec lui à la Résurrection.

Chers frères et sœurs bien-aimés, dans la foule, et marchant avec Jésus, il y a certainement la Vierge Marie. Comme elle, retenons tous les événements qui vont se dérouler tout au long de cette Semaine Sainte, et méditons-les dans notre cœur.

Amen.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr