Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Esperance
        Espérance...!!!

Espérance...!!!

Ascension du Seigneur

"Jésus Christ, après avoir offert pour les péchés un unique sacrifice, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu. Il attend désormais que ses ennemis soient mis sous ses pieds. Par son sacrifice unique, il a mené pour toujours à leur perfection ceux qui reçoivent de lui la sainteté." (He 10, 12-14)


Voilà que nous fêtons l’Ascension du Seigneur. Spontanément, nous sommes un peu comme les Apôtres : nous levons les yeux vers le ciel et notre regard reste tourné vers le ciel ! Et pourtant à nous aussi, il est dit : « pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Jésus, qui a été enlevé du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel. » Ce qui nous renvoie à notre vie quotidienne. En d’autres termes, on peut dire que nous sommes les pieds sur terre et la tête dans le ciel ! Ce mystère de l’Ascension, nous engage chacun d’entre nous à l’Espérance. C’est-à-dire à marcher tous les jours de notre vie avec confiance car nous connaissons le but de notre vie : la Gloire du Ciel ! Par le Seigneur la porte nous est ouverte. Alors, n’ayons pas peur !

Nombreux sont les témoins de l’Espérance qui enracinés dans la confiance ont pu traverser des épreuves et des moments humainement inqualifiables. Comment ici ne pas penser à notre cher abbé Gabriel Gay ? Lui qui a pu dire la veille de sa mort : « Si ma pauvre vie est nécessaire pour faire cesser ces massacres, je la donne bien volontiers. » Et nous savons qu’une heure après la mort de l’abbé Gay, arrive un ordre interdisant de tirer sur les prisonniers. Confiant en la Miséricorde du Seigneur, l’abbé Gay vivait dans l’Espérance en Dieu vainqueur du monde. Il avait donné sa vie afin de sauver celle de ses frères d’infortune, car il savait là où il allait !

Il est un autre témoin tout à fait extraordinaire : le cardinal François-Xavier Van Thuan. Emprisonné au Vietnam pendant treize ans par le régime communisme, monseigneur Van Thuan a écrit au dos des feuillets d’un calendrier tout ce qu’il portait en lui. Il les a fait passer clandestinement aux fidèles dont il avait la charge et dont il était séparé par les barreaux. Sur l’un de ses papiers, il est écrit : « Les égarés, ceux qui ne savent où ils vont, marchent sans espoir. L’homme qui s’avance vers son but espère. Tu vas à la rencontre de ton Dieu, le Seigneur miséricordieux qui t’attend et comblera tous tes désirs », et à un autre endroit, il dit : « On entend partout la même plainte : "La vie s’en va !" Il faut, au contraire, te réjouir et proclamer : "Le bonheur espéré et le retour du Christ Jésus sont tout proches". » [1]

Chers frères et sœurs, en quoi, ces témoins de l’Espérance nous parlent d’une manière toute particulière en ce jour de l’Ascension du Seigneur ? Tout simplement parce que dans le mystère de l’Ascension, le Seigneur passe de la gloire du Ressuscité à la gloire de l’exaltation à la droite du Père. En d’autres termes, par l’Ascension du Seigneur le dessein de Dieu est pleinement accompli car par le Christ exalté l’humanité est introduite dans la gloire de la Trinité Sainte. Ce qui veut que nous avons sous nos yeux la réalité de ce à quoi nous sommes appelés. Telle est notre Foi ! Telle est l’Espérance qui nous anime et nous donne de vivre dans l’Amour !

N’oublions pas qu’en ce jour de l’Ascension, nous célébrons aussi la fête de Notre Dame de Fatima. Alors que nous cheminons depuis le mois de janvier vers la consécration de la paroisse à Jésus par Marie, il nous est bon de nous rappeler que l’événement qui s’est passé à Fatima, il y a 93 ans, est comme une fenêtre ouverte vers le Ciel, une fenêtre qui nous donne l’Espérance d’un monde meilleur à venir. Cet événement annonçait la paix pour le monde, mais invitait également toute l’humanité à se mettre en marche avec confiance sur le chemin qui mène au Ciel. Ainsi qu’a pu le dire le Saint Père en arrivant au Portugal : « La Vierge Marie est venue du Ciel pour nous rappeler les vérités de l’Evangile qui constituent, pour l’humanité privée d’amour et sans espérance du salut, une source d’espérance. Certes, cette espérance a comme dimension première et radicale, non pas une relation horizontale, mais une relation verticale et transcendante. La relation avec Dieu est constitutive de l’être humain : créé et ordonné à Dieu, celui-ci cherche la vérité par ses facultés cognitives, il tend vers le bien par sa volonté, et il est attiré vers la beauté par son sens esthétique. La conscience est chrétienne dans la mesure où elle s’ouvre à la plénitude de la vie et de la sagesse que nous avons en Jésus-Christ. »

Chers frères et sœurs bien-aimés, en ce jour de l’Ascension, osons lever les yeux vers le ciel et soyons dans la joie. Vivons cette relation personnelle et communautaire avec le Seigneur dans l’Espérance. Approfondissons notre attachement aux valeurs de l’Évangile afin de vivre d’Amour, de vivre de l’Amour qui vient de Dieu et qui nous transforme sur ce chemin de l’Espérance que Jésus a suivi et sur lequel il marche avec nous.

Amen

Notes

[1in Sur le chemin de l’espérance, Sarment, 2002, p. 125

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr