Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Hosanna
        Hosanna !

Hosanna !

Homélie du Dimanche des Rameaux - Année B - 01 avril 2012 - Marc 11,1-10

Par ce dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur, nous ouvrons la porte de la grande Semaine Sainte. Ainsi, nous nous mettons en marche vers la grande solennité des fêtes pascales.

  • homelierameaux - (mp3 - 7 Mo) Télécharger

Oui, avec Jésus nous entrons à Jérusalem. Comme la foule nous l’acclamons : « Beni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! » Ce moment de joie nous engage à un retour sur nous-même afin de prendre conscience de la démarche de foi qui est la nôtre. Oui, en acclamant le Christ avec la foule, nous avons témoigné de notre désir de le voir entrer dans nos vies d’une manière plus plénière. Recevoir Jésus met dans la joie et nous ouvre à la louange.

Cela nous interroge : pourquoi avons-nous acclamé Jésus ? Parce qu’il est roi, quoique humblement monté sur un petit âne. Parce que nous nous sommes laissé entraîner par l’habitude, les autres. Ou bien parce que dans la foi nous avons reconnu le Messie Sauveur qui vient donner pour donner sa vie afin que nous ayons la vie. Peut-être tout simplement pour ces trois raisons en même temps. Il convient tout de même d’oser regarder notre cœur afin de l’ouvrir pour que le Seigneur puisse y entrer, le purifier. Oui en ce jour, demandons au Seigneur « un cœur pur, où il puisse habiter comme prince de la paix, grâce au pouvoir de Dieu, qui est pouvoir du bien, pouvoir d’amour » (Benoît XVI).

Dans cette acclamation du Christ nous nous sommes approchés de lui et nous l’avons accueilli. Cela a une signification fondamentale pour notre vie de fidèle du Christ. En effet, nous devons fortifier notre foi en vivant en profondeur une rencontre personnelle et communautaire avec Jésus. Oui, nous devons avoir a conviction de la nécessité de résister « à la tentation d’une foi superficielle et routinière, parfois fragmentaire et incohérente » ainsi qu’a pu le dire le Pape lors de son voyage apostolique au Mexique. Et il continuait en disant, « on doit dépasser la fatigue de la foi et récupérer ″la joie d’être chrétiens, le fait d’être soutenus par le bonheur intérieur de connaître le Christ et d’appartenir à son Église. De cette joie naissent aussi les énergies pour servir le Christ dans les situations opprimantes de souffrance humaine, pour se mettre à sa disposition sans se replier sur son propre bien-être″. »

Chers frères et sœurs, « la foi grandit quand elle est vécue comme expérience d’un amour reçu et quand elle est communiquée comme expérience de grâce et de joie » (Porta fidei, n° 7). En ce jour où nous acclamons le Christ osons également le regarder dans la vérité de son cheminement de l’acceptation de la volonté du Père. « Béni le Règne qui vient, celui de notre père David », avons-nous entendu tout à l’heure dans l’évangile. Ce Règne qui vient, cette royauté de Jésus passe par la couronne d’épines et par son trône qu’est la croix. Oui, le règne « ne consiste pas dans la puissance de ses armées pour soumettre les autres par la force ou la violence. Il se fonde sur un pouvoir plus grand qui gagne les cœurs : l’amour de Dieu qu’il a apporté au monde par son sacrifice, et la vérité dont il a rendu témoignage. C’est cela sa seigneurie, que personne ne pourra lui enlever, et que personne ne doit oublier. » (Benoît XVI)

Alors, vivons résolument les événements de toute cette Semaine Sainte. Demandons à Jésus de venir régner dans nos cœurs en les rendant purs et plein d’Espérance. « Et, pour que Dieu habite en nous, il faut l’écouter ; il faut se laisser interpeler par sa Parole chaque jour, en la méditant dans son cœur, à l’exemple de Marie (cf. Lc 2, 51). Ainsi grandit notre amitié personnelle avec lui ; s’apprend ce qu’il attend de nous et se reçoit le courage pour le faire connaître aux autres » (Benoît XVI).

Chers frères et sœurs bien-aimés, demandons à la Vierge Marie de nous protéger et de nous accompagner tout au long de cette grande semaine qui s’ouvre devant nous. Qu’ainsi la Vierge Marie nous aide à accueillir le Christ dans la joie d’un cœur purifié. Que la Vierge Marie nous aide à ne pas nous endormir dans l’habitude de la foi, mais qu’elle nous aide à accueillir la réalité toujours nouvelle du Seigneur Jésus qui vient nous révéler le vrai visage du Père. Que par l’intercession de la Vierge Marie, cette Semaine Sainte soit pour chacun une authentique expérience de foi. Oui, « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! »

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr