Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Temoigner-du-sourire-de-l-Amour-de
        Témoigner du sourire de l’Amour de Dieu !

Témoigner du sourire de l’Amour de Dieu !

Homélie de Pentecôte

Par la force de l’Esprit Saint, la Pentecôte est la Visitation de l’Église qui va porter Jésus au monde.

Que, par l’intercession de la Vierge Marie, le Seigneur nous envoie l’Esprit Saint afin que nous n’ayons pas peur d’aller vers nos frères leur annoncer la merveille de son Amour.


Après l’Ascension du Seigneur, les Apôtres se sont rassemblés autour de Marie. Ils venaient d’entendre de la bouche du Sauveur l’appel à aller annoncer la Bonne Nouvelle à toute la création. Rude tache pour seulement onze personnes ! « Comment cela va-t-il se faire ? » Pour répondre à cette question, ils se sont resserrés autour de la Mère de Dieu qui elle aussi, au jour de l’Annonciation, s’était posée une telle question. Dans la prière, les apôtres ne sont pas restés sans réfléchir à tout cela durant ces dix jours retraite. Avec Marie qui gardait toute chose en son cœur, ils ont relu ces années vécues avec le Rédempteur de l’homme. Le groupe apostolique prend à son compte la responsabilité confiée au Peuple de Dieu, parce qu’elle lui a été confiée par le Christ.

Dans cette réflexion priante les Onze se sont certainement rappelés les mots même qu’ils avaient reçus de la bouche de Jésus, et que nous venons d’entendre. « Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur. Et vous aussi, vous rendrez témoignage, vous qui êtes avec moi depuis le commencement. » Pour leur donner d’accomplir en vérité la mission de témoignage qu’il leur confie, Jésus promet l’Esprit Saint aux Apôtres. L’Esprit permet d’entrer dans la profondeur du mystère de Dieu et éclaire l’intelligence : « J’aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous n’avez pas la force de les porter », dit Jésus, et il continue « Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière. »

En ce jour de Pentecôte, la promesse est accomplie. Par le don de l’Esprit Saint, ils reçoivent la force de la Foi qui leur donnera le dynamisme missionnaire. Ce dynamisme commence par une transformation profonde de leur vie. Ainsi que le rapporte saint Paul dans une des énumérations des fruits de l’Esprit : « amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, humilité et maîtrise de soi ». Dynamisme qui les conduit à annoncer d’une manière explicite en des termes audibles et crédibles la Bonne Nouvelle du salut. Ainsi que nous le rapporte le récit pittoresque de la Pentecôte : « Ces hommes qui parlent ne sont-ils pas tous des Galiléens ? Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans sa langue maternelle ? (…) Tous nous les entendons proclamer dans nos langues les merveilles de Dieu. » Ayant reçu l’Esprit Saint qui a fait grandir en eux la vie même de Jésus, les Onze accomplissent ce que Marie elle-même a fait lors de la visitation à sa cousine Élisabeth, ils ont porté Jésus bien présent en eux au monde. La Pentecôte est en quelque sorte la Visitation de l’Église au monde.

Chers frères et sœurs, ce mystère que nous contemplons aujourd’hui, il est pour nous aussi. Pendant dix jours nous avons pu être avec Marie et les Apôtres dans une préparation personnelle à la venue de l’Esprit Saint. Aujourd’hui, alors que nous sommes au terme du temps pascal, c’est à notre tour de recevoir l’Esprit Saint. C’est à notre tour de sortir de la chambre haute bien verrouillée pour annoncer en des termes audibles et crédibles la miséricorde du Seigneur à notre monde qui en a tant besoin. Comme à toute époque de l’histoire de l’humanité, le monde a besoin d’entendre la vérité de l’Amour de Dieu pour les hommes. Nous sommes « une semence jeté par Dieu sur la terre, elle porte dans le cœur une force d’en haut, la force de l’Esprit Saint », ainsi que le dit le pape Benoît XVI.

Oui, n’ayons pas peur de nous arrêter devant l’enfant, le jeune, l’adulte, le vieillard et de lui apporter ce dont il a besoin : le sourire de l’Amour de Dieu pour lui. N’ayons pas peur de sortir de nous-mêmes et de nos habitudes pour aller vers le pauvre et le petit afin de lui témoigner par notre vie, nos gestes et nos paroles de la charité du Christ qui embrase les cœurs. N’ayons pas peur de cette tache grande et belle qui conduit à ouvrir les cœurs afin que tous et chacun puisse être artisan de la construction d’un monde juste et fraternelle qui respecte l’homme dans toutes ses dimensions.

Alors, chers frères et sœurs bien-aimés, ensemble tournons-nous vers le Seigneur et invoquons l’Esprit Saint. « Viens en nous, Esprit-Saint, pénètre dans nos cœurs. Console-nous par ta présence aimante, nous qui sommes faibles et pécheurs. Fortifie-nous par ta présence agissante. Allume en nous le feu de ton Amour. Que la vérité soit dans notre bouche, la louange dans notre cœur, l’humilité vraie dans les choix de notre vie. »

Amen.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr