Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Mettez-le-feu-de-l-Esprit-Saint-a
          Mettez le feu de l’Esprit Saint à la baraque...!!!

Mettez le feu de l’Esprit Saint à la baraque...!!!

Homélie du 28ème Dimanche du Temps Ordinaire - Année B - 14 Octobre 2012 - Marc 10, 17-30

« Le Concile Vatican II n’a pas voulu consacrer un document spécifique au thème de la foi. Pourtant, il a été entièrement animé par la conscience et le désir de devoir, pour ainsi dire, s’immerger à nouveau dans le mystère chrétien, afin d’être en mesure de le proposer à nouveau efficacement à l’homme contemporain »,

  • homelieac - (mp3 - 8.4 Mo) Télécharger

ainsi c’est exprimé le Pape Benoît XVI, jeudi 11 octobre lors de la Messe solennelle pour l’ouverture de l’Année de la Foi qui coïncide avec le 50ème anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II. Ces mots du Pape résonnent à nos oreilles, alors que nous venons d’entendre Jésus dire au jeune homme qui veut avoir en héritage la vie éternelle : « Une seule chose te manque : va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor au ciel ; puis viens et suis-moi ».

Fidèles du Christ, nous sommes appelés nous aussi à nous plonger d’une manière renouvelée dans le mystère du Christ afin de faire resplendir dans nos vies et, par nous, dans le monde, la splendeur de la Vérité de l’Amour de Dieu qui vient nous sauver, pleinement révélée dans le Christ Jésus. « Dans le désert, nous dit Benoît XVI, il faut surtout des personnes de foi qui, par l’exemple de leur vie, montrent le chemin vers la terre promise et ainsi tiennent en éveil l’espérance. La foi vécue ouvre le cœur à la grâce de Dieu qui libère du pessimisme. Aujourd’hui plus que jamais évangéliser signifie rendre témoignage d’une vie nouvelle, transformée par Dieu, et ainsi indiquer le chemin ».

Chers frères et sœurs, la question de Dieu et du sens de la vie est présente mystérieusement dans le cœur de l’homme mais elle n’émergera à la surface que si nous la suscitons. En effet, la majorité de nos contemporains semblent vivre comme si Dieu n’existait pas et, hélas, cela n’engendre pas un manque dans leur vie. L’année de la foi nous est donnée afin d’être témoins en vivant comme « un pèlerinage dans les déserts du monde contemporain, au cours duquel il nous faut emporter seulement ce qui est essentiel : ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent et n’ayez pas deux tuniques – comme dit le Seigneur à ses Apôtres en les envoyant en mission (cf. Lc 9,3) – mais l’Évangile et la foi de l’Église dont les documents du Concile Œcuménique Vatican II sont l’expression lumineuse, comme l’est également le Catéchisme de l’Église catholique, publié il y a 20 ans maintenant », nous dit encore le Pape.

Concrètement, le Pape appelle tous les fidèles du Christ à vivre de telle manière qu’ils puissent susciter les vraies questions dans le cœur des hommes de notre temps tout en ayant les moyens de rendre compte de l’Espérance qui anime tous disciples de Jésus. Il y a donc deux dimensions essentielles dans la vie chrétienne : le service des hommes, particulièrement des plus pauvres et des plus faibles, dans une authentique charité fraternelle et l’annonce explicite de la foi au Christ Rédempteur de l’homme.

Dans l’évangile de saint Luc, Jésus dit : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! » Ce feu est celui de l’Esprit Saint. Ainsi, une communauté qui se laisse bruler par l’Esprit Saint, l’Esprit d’Amour du Père et du Fils, mettra le feu au monde. Elle le fera parce qu’une force centrifuge la poussera à aller vers tout homme pour lui donner ce qui lui est nécessaire pour le rétablir dans sa dignité dans toutes les dimensions de sa personne : corps et âme. Oui, n’ayons pas peur d’aller vers nos frères et sœurs malades et vulnérables, n’ayons pas peur de les aider en nous mettant à leur service au nom de Jésus-Christ qui se met au service de l’homme en lui lavant les pieds. N’ayons pas peur de proposer Dieu à nos frères et sœurs, car le soin du corps doit nous conduire au soin de l’âme, comme le soutien et l’accompagnement en cette vie s’accomplit dans la vie éternelle auprès du Père par le Fils dans l’Esprit Saint.

Chers frères et sœurs bien-aimés, à la suite du Saint Père et avec ses mots, je me tourne vers la Vierge Marie. Oui, « Que la Vierge Marie brille toujours comme l’étoile sur le chemin de la nouvelle évangélisation. Qu’elle nous aide à mettre en pratique l’exhortation de l’Apôtre Paul : ‘Que la Parole du Christ habite en vous dans toute sa richesse ; instruisez-vous et reprenez-vous les uns les autres avec une vraie sagesse… Et tout ce que vous dites, tout ce que vous faites, que ce soit toujours au nom du Seigneur Jésus Christ, en offrant par lui votre action de grâce à Dieu le Père’ (Col 3,16-17). »

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr