Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/C-est-le-Royaume
          C’est le Royaume...!!!

C’est le Royaume...!!!

Homélie du 11ème Dimanche du Temps Ordinaire - Année B - 17 juin 2012 - Marc 4, 26-34

Dans l’évangile de ce dimanche, le Seigneur nous convie à considérer le Royaume de Dieu et cela par deux paraboles.

  • homelieq - (mp3 - 8.5 Mo) Télécharger

La première vient nous révéler que le Royaume grandit même si nous ne nous en rendons pas compte. Cette croissance appartient au Seigneur, même si c’est l’homme qui est appelé à semer dans la confiance et l’Espérance. « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette le grain dans son champ : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment ». Même si le cœur de l’homme est malade, il porte en lui le germe de la vie parce que tout homme est créé à l’image de Dieu.

La deuxième vient nous inviter à l’Espérance. En effet, de tout petit et invisible qu’est le Royaume, il devient un arbre immense pour tous les oiseaux du ciel. Tout homme est appelé à venir dans le Royaume. Personne n’est exclu. Mais, de même que l’oiseau vient se poser sur ma branche de lui-même, de même l’homme est libre d’aller à l’ombre du Royaume. Jésus le dira : « Dans la maison de mon Père, beaucoup peuvent trouver leur demeure », et il nous prépare une place. Mais chacun est libre d’accueillir toujours plus en profondeur cet appel qui est lancé.

Voilà deux éléments importants pour comprendre la réalité du Royaume de Dieu : nous ne sommes pas maître de tout en ce qui concerne la croissance du Royaume mais nous sommes appelés à venir et à œuvrer pour qu’il grandisse.

Chers frères et sœurs, il y a une réalité commune à ces deux paraboles. En effet, avez-vous remarqué que l’une et l’autre commence par le fait qu’une graine est semé en terre et qu’il y a un temps entre le moment des semailles et le résultat de celles-ci. Cela nous donne à penser que dans la réalité du Royaume la notion de temps, de progression, de chemin est fondamentale. Souvent on dit qu’il ne sert à rien de tirer sur les feuilles pour faire pousser la plante ; il en est de même pour le Royaume : bien que semé, il grandit au rythme de l’Esprit Saint, et à l’heure de Dieu il apparaît comme infini ! C’est une certitude qu’il nous faut accueillir dans la foi.

Cela nous invite à méditer sur la réalité de notre place dans le temps qui nous est donné et donc sur le sens de l’histoire que nous sommes appelée à vivre, à construire. En effet, nous ne pouvons être inactifs, mais en même temps nous devons prendre conscience que l’histoire du monde est guidée par la Providence de Dieu. C’est pourquoi, ainsi que le dit le Concile Vatican II dans la constitution sur l’Église dans le monde de ce temps : « Mû par la foi, se sachant conduit par l’Esprit du Seigneur qui remplit l’univers, le Peuple de Dieu s’efforce de discerner dans les événements, les exigences et les requêtes de notre temps, auxquels il participe avec les autres hommes, quels sont les signes véritables de la présence ou du dessein de Dieu ». Et les Pères conciliaires continuent en affirmant clairement : « La foi, en effet, éclaire toutes choses d’une lumière nouvelle et nous fait connaître la volonté divine sur la vocation intégrale de l’homme, orientant ainsi l’esprit vers des solutions pleinement humaines ». (GS 11)

Mais alors, qu’est-ce que cela veut dire pour nous aujourd’hui ? Non seulement que nous « cheminons dans la foi », mais également que cette foi nous donne de voir avec des yeux nouveaux les événements du quotidien. Aussi, nous devons accueillir chaque événement en découvrant ce que Dieu veut nous dire et ainsi reconnaître son œuvre dans notre vie. Nous devons recevoir le positif de chaque personne afin de le valoriser et ainsi reconnaître Dieu qui agit, Dieu qui donne. Mais ce qui est vrai pour l’accueil de notre frère est également vrai pour chacun d’entre nous. Chaque jour, sachons reconnaître les merveilles de Dieu dans nos vies, sachons découvrir les charismes qu’il nous a donné pour les mettre au service de tous, sachons rendre grâce car le Seigneur est à l’œuvre.

Chers frères et sœurs bien-aimés, n’ayons pas peur ! Que le Seigneur nous fasse la grâce d’avoir l’enthousiasme de la Vierge Marie qui nous donne d’avancer sur le chemin de la foi mais si parfois la route est difficile et escarpée, mais qui est la route du vrai bonheur. La Royaume de Dieu est semé. Il nous est confié. A nous de tout faire dans l’Espérance pour qu’il puisse grandir et qu’ainsi tout homme soit sauvé.

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr