Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Serviteur-de-l-Esperance
        Serviteur de l’Espérance...!

Serviteur de l’Espérance...!

Homélie Vigile Pascale 2011

La Vigile Pascal est le sommet du cheminement catéchuménal que nous avons vécu tout au long du Carême. Elle va nous donner dans quelques instants de pouvoir proclamer l’Espérance qui nous anime en renouvelant les promesses de notre baptême.


Mais avant cela, la Vigile Pascal nous donne de faire mémoire de l’Alliance au travers des textes de la Parole de Dieu que nous avons entendus. La Vigile Pascal nous donne de pouvoir nous appuyer sur le roc de l’annonce de la résurrection fait historique et élément fondateur de notre vie chrétienne, c’est-à-dire de notre vie avec le Christ. Cette annonce de la Résurrection nous montre combien nous pouvons bâtir notre vie sur le Christ.

Notre identité chrétienne s’appuie sur cette mémoire d’événements fondateurs de notre vie humaine et chrétienne. Mais en même temps, notre identité chrétienne se nourrit du fait de la présence actuelle de Dieu au milieu de nous. Et cela afin de nous permettre d’ouvrir nos cœurs à l’Espérance. Souvent le drame de la perte du sens de l’identité conduit au fait que nous ne savons pas où l’on va. D’ailleurs, la perte d’un être cher, les différentes catastrophes, ou encore les échecs éventuels de la vie… semblent pour nos contemporains être le signe de l’absence de Dieu. Combien de fois n’avons-nous pas entendu : « Si Dieu existait cela n’arriverait pas ! » ?

Et pourtant, nous le vivons dans ce Triduum Pascal, c’est au cœur d’une tragédie, que le Seigneur traverse dans la souffrance et dans l’épreuve, que nous est révélé le vrai visage de l’Amour Miséricordieux du Père. Il nous faut oser regarder cette tragédie, il nous faut oser célébrer cette tragédie comme nous le faisons à chaque messe, pour entendre Jésus nous dire : « Père pardonne-leur, ils ne savent ce qu’ils font ! » Oui, Jésus nous ouvre à l’Espérance. Cette Espérance qui nous fait dire que le monde peut changer alors qu’à vue humaine cela semble impossible. Bien souvent la violence que nous pouvons voir est due au fait que nous ne croyons plus en la force de l’Espérance puisque nous ne savons plus où nous allons !

Chers frères et sœurs, il ne s’agit d’être béat en disant tout va changer et donc attendons. Il s’agit d’oser nous aussi traverser la réalité de la vie en accueillant cette force d’Aimer et en nous mettant à son service. En tant que Disciples du Christ, nous devons être des témoins de l’Espérance car nous le croyons, nous le savons, Dieu nous appelle dans le Christ à être comme lui car nous le verrons tel qu’il est ! Oui, soyons des témoins de l’Espérance en montrant la vraie route du bonheur. Toute communauté chrétienne est appelée à être « le sanctuaire de Dieu dans le monde », pour reprendre une belle expression du Pape Benoît XVI. Que ce ne soit pas simplement notre église, ou nos églises qui soient « sanctuaire de Dieu », même si elles en sont des témoins dans la pierre associée au génie humain, mais chacun d’entre nous personnellement et communautairement est appelé à être véritablement « sanctuaire de Dieu ».

La grâce du baptême que nous avons reçue, et qu’Olivier va recevoir dans quelques instants, cette grâce du baptême fait de nous les Temples de Dieu, Père – Fils et Saint Esprit. Que cela ne soit pas simplement un pieux discours d’une réalité qui nous dépasse. Mais que cela devienne vraiment une expérience de vie, une expérience humaine, une expérience qui ouvre à l’Espérance. Le monde attend de nous que nous soyons non point racoleurs, mais que nous soyons pleinement chrétiens, heureux de notre identité chrétienne. Le monde attend des visages de ressuscités qui ont rencontré le Christ vivant et qui nous appelle. Le monde attend des hommes et des femmes remplis d’Espérance et qui en rendent compte afin de lui permettre de sortir du relativisme, du scepticisme, de la morosité ambiante.

Alors que nous allons professer notre foi, il nous est confié à chacun, suivant sa vocation propre, d’être porteur de cette identité chrétienne qui ouvre à l’Espérance. Qu’en ce jour, le Seigneur ressuscité nous fasse la grâce d’être porteur de l’Espérance dans la Charité fraternelle. Que nous puissions être des témoins de cette vérité de la foi chrétienne que nous professons avec conviction, et cela tant par la sainteté de nos vies que par la douceur et la force de nos paroles. Que nous sachions tous les jours de notre vie nous appuyer sur la grâce de notre baptême, chaque jour approfondie et renouvelée dans la prière, la célébration des sacrements, l’approfondissement de notre foi, la charité fraternelle.

Chers frères et sœurs bien-aimés, notre identité chrétienne, notre identité de fidèles du Christ, nous engage à prendre au sérieux la mission qui nous est confiée en étant des témoins du bonheur, de la charité, de la liberté, du respect, de la fidélité qui jaillissent du Christ ressuscité. Que la Vierge Marie, premier disciple de Jésus, nous accompagne tout au long de ce chemin pascal qui est une route avec Jésus, qui est une route nous conduisant à l’Espérance, qui est une route de témoignage.

Amen.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr