Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Le-Signe-de-Jesus-nous-donnant-de
        Le Signe de Jésus nous donnant de passer de l’attente à la lumière

Le Signe de Jésus nous donnant de passer de l’attente à la lumière

Homélie du Samedi Saint 2013 - 30 mars 2013

Au commencement de la Vigile Pascale nous sommes passés de la nuit à la lumière. Le feu nouveau a brillé dans les ténèbres, le cierge pascal a été allumé et, à partir de cette lumière du Christ ressuscité, tous nos petits cierges se sont éclairés illuminant notre abbatiale. De l’attente, nous sommes passés à la lumière.

  • samedisaintc - (mp3 - 9.1 Mo) Télécharger

N’est-ce pas un nouveau geste de Jésus qui nous engage à aller au cœur de notre vie chrétienne afin de chanter la Gloire de Dieu à notre monde qui est dans la nuit et cherche la lumière ?

Depuis le Gloria du Jeudi Saint, les cloches ne sonnent plus. Depuis la célébration de la Passion du Seigneur du Vendredi Saint nous sommes avec Marie dans l’attente de la Résurrection, espérant contre toute espérance. « Car l’amour est fort comme la mort, la passion est implacable comme l’abîme. Ses flammes sont des flammes brûlantes, c’est un feu divin ! Les torrents ne peuvent éteindre l’amour, les fleuves ne l’emporteront pas. Si quelqu’un offrait toutes les richesses de sa maison pour acheter l’amour, tout ce qu’il obtiendrait, c’est un profond mépris », nous le dit le beau livre du Cantique des Cantiques.

Aujourd’hui nous avons été dans une attente remplie d’Espérance ! Chacun nous nous sommes préparés, matériellement et spirituellement, pour fêter dans la joie cette victoire de la vie. Nos chers catéchumènes attendent ce nuit avec impatience, nuit au cours de laquelle ils vont être plongés dans la mort et la résurrection de Jésus, et ainsi devenir enfants de Dieu en recevant cette vie que Dieu nous donne. Oui, cette attente est un signe extraordinaire de notre vie avec le Christ car tous nous attendons la grande rencontre avec le Rédempteur de l’homme, rencontre qui nous sera donnée de vivre lorsque l’heure sera venue.

Mais, chers frères et sœurs, cette attente n’est pas une réalité statique car alors la vie risquerait de devenir rance et le cœur amer. Cette attente a une dimension dynamique. C’est l’attente de celui qui se prépare à recevoir la vie. C’est l’attente de la femme enceinte qui sent grandir en elle le petit d’homme qu’elle porte et à qui elle donne la vie, sa vie. C’est l’attente d’un cœur aimant qui part à la rencontre de celui ou de celle que son cœur aime. C’est l’attente de celui qui est dans les ténèbres de la souffrance, de la solitude, de l’angoisse et qui désire la lumière de la guérison, de la visite, de la paix.

Cette attente dans l’Espérance nous conduit à la lumière réchauffante, transformatrice, éclairante, de l’Amour Miséricordieux du Christ ressuscité. Alors, de même que nous avons porté nos cierges allumés, sachons accueillir cette lumière de Jésus car sinon nous resterons dans les ténèbres. De même que nous avons partagé, transmis, cette lumière pour que toute notre abbatiale soit illuminé de ces petites flammes symboles du fait que le Christ ressuscité nous a donné la vie en abondance, sachons transmettre à notre monde, qui vit dans les ténèbres et avance sans repère, la joie de la lumière de la grâce du Christ ressuscité. Oui, n’ayons pas peur de sortir de nous-mêmes « pour nous donner nous-mêmes et pour donner l’Évangile aux autres ; pour donner la petite onction que nous tenons à ceux qui n’ont rien de rien » (Pape François), ainsi nous avancerons au large pour jeter les filets.

Afin d’être d’authentique témoins de ce passage des ténèbres à la lumière, afin d’annoncer en vérité le Christ ressuscité vainqueur de la mort, afin d’œuvrer d’une manière toujours plus efficace à la nouvelle évangélisation, il nous faut entrer dans une cohérence toujours plus grande de notre vie en accueillant la lumière qui vient du Seigneur pour pouvoir la donner aux autres. Mais cela ne peut s’accomplir qu’à partir d’une expérience fondatrice, à la fois personnelle et communautaire, qui nous a été donnée de vivre au jour de notre baptême. Dans quelques instants, nos trois catéchumènes vont recevoir cette grâce baptismale puis, à notre tour, nous allons renouveler la profession de foi que nous avons faite au jour de notre baptême. Que par cette grâce qui nous est faite aujourd’hui, nous cherchions toujours plus à unifier notre vie en nous centrant, en nous appuyant sur la Bonne Nouvelle de l’Évangile et en marchant à la suite du Christ que se fait proche nous, qui guérit nos corps et nos cœurs, qui nous emmène avec lui sur la Croix pour nous donner d’avoir part avec lui à la Résurrection.

De l’attente à la Lumière de la résurrection, ce chemin est celui de la vie chrétienne que nous sommes appelés à suivre en avançant dans la foi. Cette route est celle de notre espérance dont nous devons rendre compte dans un monde qui cherche à abolir toutes les frontières et se transforme de telle façon qu’il n’y a plus de repère. L’itinéraire qui sera alors le nôtre n’est pas facile à trouver. Et pourtant : notre guide c’est le Christ et notre boussole c’est l’Évangile. Mais de plus, c’est l’Église qui nous demande de sortir et qui nous envoie « dans les périphéries, les périphéries géographiques mais également existentielles : là où réside le mystère du péché, la douleur, l’injustice, l’ignorance, là où le religieux, la pensée, sont méprisés, là où sont toutes les misères » (Card. Bergoglio).

Chers frères et sœurs bien-aimés, comme Marie, passons de l’attente à la lumière de la joie de la résurrection. Que ceux qui nous entourent nous sentent vraiment disciples du Seigneur, « qu’ils puissent recevoir, par nos paroles et nos œuvres, cette huile de joie que Jésus, l’Oint du Seigneur, est venu nous donner » (Pape François).

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr