Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Recherchez-les-realites-d-en-haut
        « Recherchez les réalités d’en haut »

« Recherchez les réalités d’en haut »

Dimanche de Pâques 2009

« Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui en pleine gloire » dit saint Paul aux Colossiens (3, 4)


Chers frères et sœurs, en ce jour de Pâques nous sommes dans la joie car nous célébrons la victoire de l’Amour. Comme l’écrit saint Jean dans sa première lettre : « Voici à quoi se reconnaît l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils qui est la victime offerte pour nos péchés. » Oui, Dieu nous a tant aimés qu’il nous a donné son Fils Jésus. Jésus est descendu dans les profondeurs de la misère de l’homme afin d’offrir à tout homme sa Miséricorde. Et c’est dans la Miséricorde que nous pouvons aimer non seulement Dieu mais aussi nos frères et cela d’une manière infinie, car l’homme a pour vocation d’aimer comme Dieu nous aime. C’est ce que nous dit encore saint Jean : « Mes bien-aimés, puisque Dieu nous a tant aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres. »
Ces mots de saint Jean, il me semble que nous sommes tous prêts à les accueillir généreusement. Certes ils sont exigeants mais nous savons aussi qu’ils sont source de joie et d’un authentique bonheur. C’est le bonheur que Dieu nous donne dans la mort et la résurrection de son Fils Jésus-Christ.
Aujourd’hui, en ce jour de Pâques, nous sommes dans la joie, parce que Dieu lui-même nous aime non seulement pour ce que nous sommes, mais également pour nous rétablir dans la dignité de notre être d’enfant bien-aimé, créé à son image. C’est pourquoi saint Paul écrit aux Colossiens en disant avec force : « Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui en pleine gloire. »

Dans la réalité existentielle de notre vie, il nous est nécessaire de prendre conscience de ce qui donne sens à ce que nous sommes, à ce que nous vivons. Pour cela, allons-nous nous laisser emporter dans le tourbillon des soubresauts, même terribles et inquiétants, de notre société ? Allons-nous nous laisser entraîner dans ce qu’on appelle habituellement le prêt à penser qui nous conduit à plier l’échine devant une pensée unique qui fait bien ? Ou bien allons-nous manifester à tous que nous sommes des êtres libres et responsables capables d’orienter leur vie vers ce qui bien, vers ce qui est vrai, vers ce qui est bon pour l’homme ?

L’homme est un être qui cherche, et la plus grande de ses recherches est celle de Dieu. Or, ainsi que l’écrit le Pape Benoît XVI dans une très belle lettre adressée aux évêques de l’Église catholique, le 10 mars dernier : « A ce moment de notre histoire, le vrai problème c’est que Dieu semble disparaître de l’horizon des hommes, et tandis que s’éteint la lumière provenant de Dieu, l’humanité manque d’orientation et les effets destructeurs se manifestent toujours plus en son sein ».

Chers frères et sœurs bien-aimés, ce matin nous sommes venus en cette merveilleuse abbatiale véritable témoin de la Foi de nos aînés qui ont donné leur vie pour le Seigneur. Nous sommes venus dans l’action de grâce pour célébrer la résurrection du Christ, Rédempteur de l’homme. Nous sommes venus afin de manifestés au monde que la résurrection de Jésus a transformé notre vie et qu’elle a donné sens à notre vie. Pouvons-nous garder cela pour nous-mêmes ? Pouvons-nous taire cette vérité au monde qui en a tant besoin ?
« Qui nous fera voir le bonheur ? » Nous disent nos contemporains qui ne savent plus vraiment comment où trouver une réponse. La réponse plénière à cette question existentielle du bonheur ne peut se trouver que dans la personne de Jésus-Christ. Oui, la vraie route du bonheur passe par le Seigneur Jésus ressuscité qui est l’unique chemin qui mène vers le Père. Le bonheur passe par l’engagement de notre volonté à choisir ce qui est vrai et beau. Saint Paul nous l’a dit avec force : « Frères, vous êtes ressuscités avec le Christ. Recherchez donc les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. » Oui, dans ce qui fait le quotidien de notre vie, il nous faut garder les yeux fixés sur la Personne même de Jésus-Christ. Comme on dit parfois : « Les pieds sur terre, mais la tête dans le ciel ! »

Même si notre vie est parfois parsemée d’embuches, ne fuyons pas le monde présent mais accueillons la résurrection de Jésus qui nous donne d’orienter notre vie « vers les réalités d’en haut, et non pas vers celles de la terre ». Disciples de Jésus Ressuscité, sans oublier ce qui fait la réalité quotidienne et matérielle de notre vie, ce qui a son importance, recentrons-nous sur la grande priorité actuelle : « celle de rendre Dieu présent dans le monde et de donner aux hommes accès à Dieu (...) ; à ce Dieu dont nous reconnaissons le visage dans l’amour poussé jusqu’au bout, en Jésus-Christ crucifié et ressuscité ». Nous serons alors source d’Espérance pour le monde.

Nous le serons en accueillant personnellement et communautairement les réalités d’en haut que nous donne le Seigneur ressuscité. Nous le serons en nous mettant au service de nos frères les hommes et particulièrement les petits, les faibles, les malades. Nous le serons en grandissant dans une communion ecclésiale où chacun est accueilli et respecté dans le charisme qui est le sien, dans la mission et la responsabilité qui sont les siennes, dans la confiance que nous lui faisons et qui lui permet de développer les dons qu’il a reçu du Sauveur.

Le Christ est ressuscité. Il est vivant aujourd’hui encore. Vivant non pas par sa présence physique, mais en son Eglise, par sa Parole, par les sacrements, par ce que son Esprit suggère de faire de bien, de bon, de vrai, de juste. Alors, en ce jour où nous célébrons la Résurrection du Seigneur, il est bon de nous rappeler encore une fois ces mots de saint Paul : « Frères, vous êtes ressuscités avec le Christ. Recherchez donc les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. »

Amen

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr