Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Le-Signe-de-Jesus-lavant-les-pieds
        Le Signe de Jésus lavant les pieds de ses disciples

Le Signe de Jésus lavant les pieds de ses disciples

Homélie du Jeudi Saint 2013 - 28 mars 2013

Chers frères et sœurs, au seuil de ce Triduum pascal, il est une question qui peut nous toucher intérieurement : comment donner à nos contemporains la joie de gouter au mystère que nous célébrons dans la foi ? C’est la question de la nouvelle évangélisation de notre monde où, en Europe, nous subissons de plein fouet comme une éradication de la foi chrétienne, de ses signes et symboles, ainsi que son décrochage numérique.

  • jeudisaintc - (mp3 - 9.1 Mo) Télécharger

L’Église, Mère et Maitresse de vie, vient nous apporter une réponse très forte et très douce à cette question de chaque fidèle du Christ. En effet, au travers des différents offices de la Semaine Sainte, nous sommes tous appelés à vivre un authentique pèlerinage aux racines de notre foi afin de pouvoir en vérité renouveler, lors de la Vigile Pascale, les promesses de notre baptême.
En ce soir du Jeudi Saint, en ce jour où l’Église célèbre l’institution de l’Eucharistie et, de ce fait, du Sacerdoce ministériel, « Faites cela en mémoire de moi », nous voyons Jésus sortir de table et laver les pieds de ses disciples. Alors, méditons quelques instants sur ce que fait Jésus au cours de ce repas liturgique.

Chers frères et sœurs, il y a dans le geste de Jésus quelque chose de profondément sérieux, de liturgique. Jésus, par ce symbole, vient révéler une réalité profonde non seulement sur lui-même mais également sur l’évènement qui va se passer et les conséquences qui vont en découler. En marchant vers sa Passion, en entrant dans la révélation plénière de l’Amour de Dieu, Jésus sait qu’il retourne à Dieu et qu’il va falloir que ses disciples continuent la mission qui lui avait été confié par le Père : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé » (Jn 3, 16-17) ; « Moi je suis venu pour que les hommes aient la vie, pour qu’ils l’aient en abondance » (Jn 10, 10).

Et voilà qu’il arrive à Pierre qui lui dit avec force : « Comment, toi me laver les pieds, non jamais ! » Pierre ne comprend pas et il va falloir que Jésus lui dise qu’il lui est nécessaire d’accepter ce geste pour entrer dans la vie. En effet, Pierre perçoit la société, l’organisation de la vie d’une manière pyramidale : il y a le maître tout en haut et ensuite ceux qui sont en dessous et ainsi de suite jusqu’en bas ! Or pour Jésus, il n’en va pas ainsi et saint Paul ira jusqu’à dire : « Frères, vous qui avez été appelés par Dieu, regardez bien : parmi vous, il n’y a pas beaucoup de sages aux yeux des hommes, ni de gens puissants ou de haute naissance. Au contraire, ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour couvrir de confusion les sages ; ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour couvrir de confusion ce qui est fort ; ce qui est d’origine modeste, méprisé dans le monde, ce qui n’est rien, voilà ce que Dieu a choisi pour détruire ce qui est quelque chose, afin que personne ne puisse s’enorgueillir devant Dieu » (1Co 1, 26-29) En d’autres termes, les petits, les faibles, les pauvres ont toute leur place irremplaçable dans la vie de l’Église.

Les disciples sont appelés à découvrir et à vivre cela. Ils sont appelés à ne pas rester dans leur petit cercle tranquille, mais à être serviteur les uns des autres quelque soit leur responsabilité et leur mission. Pierre, et donc chaque disciple, doit accepter cela afin d’accueillir le don que Jésus fait de lui-même et ainsi d’entrer dans la Gloire du Père ! Oui, dans le lavement des pieds, Jésus engage ses disciples à se livrer dans un service mutuel pour la Gloire de Dieu et le Salut du monde.

Ce geste de Jésus nous engage à un regard de Foi sur nos frères les hommes. Ce regard de foi nous ouvre pleinement à l’Espérance et donc à la joie. « Jésus a réveillé dans le cœur tant d’espérances surtout chez les gens humbles, simples, pauvres, oubliés, ceux qui ne comptent pas aux yeux du monde. Lui a su comprendre les misères humaines, il a montré le visage de miséricorde de Dieu, il s’est baissé pour guérir le corps et l’âme. Ça, c’est Jésus. Ça, c’est son cœur qui nous regarde tous, qui regarde nos maladies, nos péchés. L’amour de Jésus est grand », a pu dire le Pape François lors de la célébration des Rameaux.

Alors, chers frères et sœurs bien-aimés, en contemplant, en méditant, en considérant, ce geste surprenant de Jésus qui va laver les pieds de ses Apôtres, accueillons cet Amour miséricordieux du Christ pour chacun d’entre nous. Et, en écoutant l’appel de Jésus qui nous demande de faire de même, soyons ses témoins en donnant un sens plénier à nos gestes en les remplissant de l’Amour qui vient de Dieu. Ce geste d’abaissement de Jésus va le conduire jusqu’à la croix que la force de l’amour vainc. Maintenant, c’est à nous de nous mettre en route sur ce chemin, alors marchons avec Jésus, car ainsi qu’a pu dire le Pape François : « La croix du Christ embrassée avec amour ne porte pas à la tristesse, mais à la joie, à la joie d’être sauvés et de faire un tout petit peu ce qu’il a fait le jour de sa mort ! »

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr