Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Pere-Saint
        Père Saint...!

Père Saint...!

Homélie du 7ème Dimanche de Pâques Année B - Dimanche 20 mai 2012 - Jean 17, 11-19

Au cœur de cette neuvaine à l’Esprit Saint, l’Église nous donne de méditer quelques versets de la grande prière de Jésus. Cette belle prière de Jésus à son Père ne peut être reçue dans votre vie que par une longue méditation spirituelle. C’est pourquoi, je vous invite à reprendre les versets que nous venons d’entendre tout au long de cette semaine.

  • homeliep - (mp3 - 8.6 Mo) Télécharger

Mais, si vous le voulez bien, entrons dans une contemplation intérieure afin que les mots que nous venons d’entendre nous donne de goûter ce à quoi le Seigneur nous appelle : participer, en vérité, dès ici-bas, à l’unité, à la communion d’intimité avec Dieu et les uns avec les autres. « Père saint, garde mes disciples dans la fidélité à ton nom que tu m’as donné en partage, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes ». Comment cela est-il possible ? Dans une recherche de la vérité qui nous conduira à une recherche de la sainteté.

La recherche de la vérité s’accomplit dans l’accueil de la Parole reçu du Père. « Je leur ai fait don de ta parole », dit Jésus. Mais il ne s’agit pas seulement d’un accueil de l’instant, mais d’un accueil qui s’accomplit dans la fidélité quoiqu’il arrive. En effet, le Seigneur continue sa prière par un constat : « et le monde les a pris en haine parce qu’ils ne sont pas du monde, de même que moi je ne suis pas du monde ». Oui, le disciple qui veut bien accueillir la Parole qui vient du Père, celui qui accepte de la mettre dans sa vie et bien s’expose à être rejeté.

Cela ne doit pas nous faire peur ! Jésus le sait ! Il l’a vécu lui-même ! Il prie le Père afin que nous soyons fidèles comme lui est resté fidèle à la Parole reçu du Père. Le monde a besoin d’entendre cette Parole que nous accueillons non seulement pour nous-même, mais également pour en être les témoins. En effet, ainsi que l’écrit le Pape Benoît XVI : « Souvent des nations, auparavant riches de foi et de vocations, perdent leur propre identité sous l’influence d’une culture sécularisée. L’exigence de la nouvelle évangélisation, ressentie avec tant de force par mon vénérable Prédécesseur, doit être réaffirmée sans peur, dans la certitude de l’efficacité de la Parole divine. L’Église, sûre de la fidélité de son Seigneur, ne se fatigue pas d’annoncer la bonne nouvelle de l’Évangile et invite tous les chrétiens à redécouvrir la beauté de marcher à la suite du Christ » (Verbum Domini, n° 96). En entendant ces mots du successeur de Pierre, pensons d’une manière particulière à notre pays : la France !

Chers frères et sœurs, cette recherche de la vérité par l’accueil et le don de la Parole reçu du Père, nous conduit sur le chemin de la sainteté. D’ailleurs, Jésus se tourne vers le Père en l’appelant « Père Saint » et il continue en demandant au Père « Consacre-les par la vérité : ta parole est vérité ». Cette sainteté n’est pas une séparation du profane mais une insertion de la pureté divine dans le quotidien de notre vie. D’ailleurs, Jésus ne demande pas que les disciples soient retirés du monde, mais qu’ils soient gardés du mauvais afin d’être envoyés dans le monde pour être des témoins authentiques, par la parole et les actes, de la vérité de la Miséricorde du Père pleinement révélée dans le don que Verbe de Dieu fait de lui-même. Le chemin de sainteté qui s’ouvre devant nous s’enracine dans un accueil de foi de la Parole reçue du Père. Cette accueil nous donnera de retrouver avec force le vrai sens de l’annonce de l’Évangile. Oui, c’est certain, l’Esprit Saint continue à susciter des auditeurs et des messagers de la Parole qui l’annoncent en des termes audibles et crédibles pour notre monde d’aujourd’hui.

A cela le Seigneur nous appelle sans attendre car l’Amour du Christ nous presse ! Oui, le Verbe de Dieu nous engage à vivre d’une familiarité toujours plus grande avec la Parole qui vient du Père, car, ainsi que l’écrit encore Benoît XVI : « Nous ne devons jamais oublier qu’à la base de toute spiritualité chrétienne authentique et vivante, se trouve la Parole de Dieu annoncée, écoutée, célébrée et méditée dans l’Église ». Et un peu plus loin il affirme : « Aujourd’hui, l’Église vit sa mission dans l’attente anxieuse de la manifestation eschatologique de l’Époux : ″L’Esprit et l’Épouse disent : ‘Viens !’″ (Ap 22, 17). Cette attente n’est jamais passive mais elle est une tension missionnaire dans l’annonce de la Parole de Dieu qui purifie et rachète tout homme : aujourd’hui encore Jésus ressuscité nous dit : ″Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création″ (Mc 16, 15) » (Verbum Domini, n° 121).

Chers frères et sœurs bien-aimés, demandons à la Vierge Marie de préparer notre cœur afin que nous puissions accueillir la fougue de l’Esprit Saint qui nous donnera de recevoir la Parole, de la faire grandir en nous, pour la donner au monde.

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr