Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Aimer-comme-Jesus-nous-aime
        Aimer comme Jésus nous aime !

Aimer comme Jésus nous aime !

Homélie du 5ème Dimanche de Pâques 2013 - 28 avril 2013 - Jn 13, 31-35

L’évangile de ce dimanche nous plonge dans la volonté profonde de Jésus et dans la vocation plénière de tout fidèle du Christ. En effet, Jésus vient nous donner un commandement nouveau et il le fait en deux temps.

  • cinqpaques - (mp3 - 9.4 Mo) Télécharger

« Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres ». Puis, il révèle une conséquence de la mise en œuvre de ce commandement : « Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c’est l’amour que vous aurez les uns pour les autres ». L’amour fraternel vécu comme le Seigneur Jésus nous a aimés est un signe efficace de la vérité de notre être de disciple de Jésus.

Une question peut se poser : en quoi ce commandement est-il nouveau ? En effet, dans la première alliance, le double commandement de l’amour est présent. Rappelons-nous ce que réponds Jésus au docteur de la loi qui l’interroge : « ‘Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ?’ Jésus lui répondit : ‘Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Tout ce qu’il y a dans l’Écriture – dans la Loi et les Prophètes – dépend de ces deux commandements’. » Donc aimer de tout son être fait partie de la première alliance, et même c’est un résumé de cette alliance. Ce qui est véritablement nouveau dans le commandement que Jésus donne à ses disciples dans l’intimité du cénacle, c’est la norme de l’amour : il s’agit d’aimer comme Jésus nous aime afin de construire une authentique communauté des disciples de Jésus.

Chers frères et sœurs, comment Jésus nous a-t-il aimés ? Jésus nous a aimés en sortant de lui-même pour venir nous chercher et nous conduire au Père. Il l’a vécu d’une manière très concrète en se faisant l’un de nous. Oui, on peut dire que Jésus est sorti de lui-même pour aller à la frange de l’humanité en descendant au plus profond de notre misère humaine au point de faire l’expérience de se sentir abandonné de Dieu. «  Le Christ Jésus, lui qui était dans la condition de Dieu, il n’a pas jugé bon de revendiquer son droit d’être traité à l’égal de Dieu ; mais au contraire, il se dépouilla lui-même en prenant la condition de serviteur », nous dit saint Paul. Jésus nous aime en entrant dans l’obéissance à la volonté du Père afin que ne se perdent aucun de ceux qu’il a reçu des mains du Père. Jésus nous aime en nous ouvrant les portes de la glorification par la clé de la croix. Jésus nous aime en nous invitant à le suivre en accueillant humblement cette Gloire qu’il nous donne en temps voulu et non en cherchant à la prendre de force. « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui. Si Dieu est glorifié en lui, Dieu en retour lui donnera sa propre gloire ; et il la lui donnera bientôt », nous dit Jésus. Jésus nous aime parce qu’il a confiance en nous et nous invite dans la Foi à entrer dans l’Espérance en vivant dans l’amour.

Mais alors, comment faire pour vivre cet amour fraternel comme Jésus l’a vécu ? Comment faire pour ne pas voler la Gloire de Jésus et ainsi rechercher son propre intérêt mais pour être disponible à l’accueillir ? Comment faire pour vivre en sortant de nous-même pour aller simplement à la frange de l’humanité qui traverse des souffrances non seulement dans son corporelles mais également existentielles ? Il nous faut reprendre les Béatitudes et, avec l’aide de la grâce de Dieu, chercher à vivre ce qui nous y est dit. Oui, devenons toujours plus des pauvres de cœur, devenons toujours plus des doux, devenons toujours plus des justes, devenons toujours plus des miséricordieux, devenons toujours plus des hommes au cœur pur, devenons toujours plus des artisans de paix.

Malgré nos faiblesses, malgré nos imperfections, tout fidèle du Christ est appelé à montrer dans sa vie la vérité qui est le Dieu d’Amour pleinement révélé en Jésus Christ. N’est-ce pas ce que nous dit Jésus ? « Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c’est l’amour que vous aurez les uns pour les autres ». Oui, la forme de témoignage auquel le monde sera le plus sensible est l’attention aux personnes, particulièrement aux pauvres, aux petits et à ceux qui souffrent. Il s’agit de la gratuité des actes d’amour. La gratuité de l’amour ne peut que surprendre et interpeler à notre époque où l’égocentrisme est presque reconnu comme une valeur et une vertu.

Alors, chers frères et sœurs bien-aimés, en portant dans notre cœur cette confiance de Jésus qui nous invite à aimer comme il nous aime, allons de l’avant chaque jour de notre vie. Que nous puissions ainsi porter au monde, cette flamme de l’amour en étant d’authentiques veilleurs au service de la vérité sur l’homme, de la vérité sur la famille, de la vérité sur l’amour.

Amen.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr