Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Jean-Paul-II,391
        Bienheureux Jean-Paul II....

Bienheureux Jean-Paul II....

Homélie du Dimanche 01 Mai 2011 - Dimanche de la Miséricorde

Nous venons d’entendre ce passage d’évangile mystérieux au cours duquel saint Thomas fait un merveilleux cheminement de foi. Il le fait accompagné du collège des Apôtres qui le conduit à faire une expérience de la présence de Jésus ressuscité.


Après avoir désiré une réalité expérimentale : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt à l’endroit des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! », il fait une belle profession de foi : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » N’est-ce pas en quelque sorte le cheminement de l’homme moderne qui désire tout démontrer, tout expliquer, alors qu’il est appelé à descendre au fond de lui-même pour faire cette expérience de la présence de Dieu ?

Il se trouve qu’aujourd’hui, l’Église, par la voix du Saint Père Benoît XVI, nous donne un nouvel exemple de sainteté en la personne du grand Pape Jean-Paul II. Beaucoup ont essayé de comprendre cette personnalité complexe et si riche ! Et lui-même a pu dire : « On cherche à me comprendre de l’extérieur alors que c’est de l’intérieur qu’il faudrait le faire ! » Certes, toute personne a sa part de mystère, mais Jean-Paul II vient nous donner la clé de compréhension de l’homme et du cheminement de foi que nous sommes tous appelés à faire.

On a souvent repris le cri que Jean-Paul II a lancé sur la place Saint Pierre : « N’ayez pas peur ! » Mais on oublie parfois ce qu’il a pu dire ensuite. Écoutons-le encore une fois : « Aidez le Pape et tous ceux qui veulent servir le Christ et, avec la puissance du Christ servir l’homme et l’humanité entière ! N’ayez pas peur ! Ouvrez, ouvrez toutes grandes les portes au Christ ! À sa puissance salvatrice ouvrez les frontières des États, les systèmes économiques et politiques, les immenses domaines de la culture, de la civilisation, du développement. N’ayez pas peur ! Le Christ sait ″ce qu’il y a dans l’homme″ ! Et lui seul le sait ! » Et tout au long de son Pontificat, il n’a cessé de vivre cette parole en allant au-devant de l’homme, de tout l’homme, de tous les hommes à travers le monde. Il l’a fait avec exigence et miséricorde, car il l’a fait avec AMOUR.

Dans cette même homélie, le Bienheureux Jean-Paul II a également lancé : « Aujourd’hui, si souvent l’homme ignore ce qu’il porte au-dedans de lui, dans les profondeurs de son esprit et de son cœur. Si souvent il est incertain du sens de sa vie sur cette terre. Il est envahi par le doute qui se transforme en désespoir. Permettez donc — je vous prie, je vous implore avec humilité et confiance, — permettez au Christ de parler à l’homme. Lui seul a les paroles de vie, oui, de vie éternelle ! »

Chers frères et sœurs, ces mots résonnent à nos oreilles et dans notre cœur en ce jour. Ils sont toujours d’une actualité impressionnante dans notre pays et dans le monde moderne. Ils nous interrogent chacun ! Nous ne pouvons comprendre l’homme, qui nous sommes que de l’intérieur ! Laissons donc le Christ nous éclairer non seulement dans notre vie personnelle de tous les jours, mais également dans les choix que nous avons à faire au niveau social, politique, ou encore culturel pour le bien de l’homme.

Ce qui vient d’être dit au niveau de la personne humaine, il en va de même pour un pays, pour une nation qui est au service de l’homme en le respectant comme sujet libre et responsable. Pour cela la nation doit chercher à comprendre l’homme pour qu’il puisse s’épanouir dans le service du bien commun. Le Pape Jean-Paul II aimait profondément notre pays, il avait une connaissance immense de la culture française. Et, lorsqu’il est venu pour la première fois en France en 1980, il a osé renvoyer la France à sa réalité culturelle et historique. Au Bourget, le 1er Juin 1980, alors qu’il venait de rappeler toute l’histoire de France non seulement dans sa dimension intérieure en évoquant des figures intellectuelles et spirituelles, mais également dans sa dimension missionnaire en rappelant que la France a envoyé de nombreux missionnaires de par le monde, Jean-Paul II s’exclame e conclusion : « Alors permettez-moi, pour conclure, de vous interroger : France, Fille aînée de l’Église, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ? Permettez-moi de vous demander : France, Fille de l’Église et éducatrice des peuples, es-tu fidèle, pour le bien de l’homme, à l’alliance avec la sagesse éternelle ? »

Le successeur de Pierre, venu d’une nation particulièrement meurtrie par les deux totalitarismes du 20ème siècle mais qui a su résister en puisant dans sa culture multi séculaire, vient demander à la France de redécouvrir de l’intérieur la profondeur de son histoire et de sa vocation afin qu’elle reconnaisse ses racines, qu’elle redécouvre d’où elle vient pour savoir où aller. Il ne s’agit pas de nostalgie, non, il s’agit de la vérité sur l’homme pleinement révélée par le Christ Rédempteur de l’homme. Alors, à notre tour, aujourd’hui, sachons accueillir les riches racines de notre histoire afin de ne pas perdre le sens de l’Alliance avec la Sagesse éternelle qui nous a conduits et continue de le faire. Ainsi, nous pourrons accueillir la vérité sur l’homme dans toutes ses dimensions.

Chers frères et sœurs bien-aimés, que le nouveau bienheureux, Jean-Paul II, intercède pour chacun afin que tous ensemble nous puissions à notre tour être fidèle à l’appel du Christ qui vient nous dire : « Suis-moi ! »

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr