Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Il-nous-appelle
        Il nous appelle ! Jésus le Bon Pasteur !

Il nous appelle ! Jésus le Bon Pasteur !

Homélie du 4ème Dimanche de Pâques 2013 - 21 avril 2013 - Jean 10, 27-30

Ce quatrième dimanche de Pâques est appelé : « Dimanche du Bon Pasteur ». En effet, chaque année liturgique, il nous est donné d’entendre quelques versets de la belle parabole du Bon Pasteur.

  • vocationb - (mp3 - 9.5 Mo) Télécharger

Répartie sur les trois années liturgiques, les versets nous donnent à chaque fois une note dominante de cette parabole. Ainsi, Jésus nous est présenté comme étant la porte de la bergerie, mais également comme étant le pasteur donne sa vie pour ses brebis et, aujourd’hui, il est le bon pasteur qui connaît ses brebis et les conduit à la vie éternelle.

Ce dimanche est aussi la journée mondiale de prière pour les vocations. L’Église nous invite à demander au Seigneur les prêtres, les diacres, les religieux et religieuses, et les consacrés dont nous avons besoin. Pourquoi cela ? Parce que le Bon Pasteur donne à l’Église ce dont elle a besoin pour conduire les hommes vers la vie éternelle afin de participer en Jésus, par le don de l’Esprit Saint de la Gloire du Père.

Alors, contemplons quelques instants ces versets de saint Jean afin de nous aider à entrer toujours plus profondément dans la prière et l’offrande de nous-même afin que de nombreux jeunes entendent la voix douce et puissante de Jésus qui les appelle à le suivre dans le don total d’eux-mêmes, et que nos familles, nos communautés soient toujours plus disponibles pour les accompagner sur leur chemin de vocation à la suite de Jésus Bon Pasteur.

Chers frères et sœurs que nous dit Jésus en premier : « Mes brebis écoutent ma voix ». Jésus vient nous parler et il nous invite donc à une disposition du cœur qui est celle de l’écoute. Or cette écoute n’est possible que dans une démarche de contemplation qui nous donne d’accueillir la parole. Et c’est cette parole de Jésus qui doit nous conduire à l’action. En effet, comme a pu le dire le saint Père François : « La contemplation et l’action sont toutes deux nécessaires dans notre vie de chrétien. Je vous invite alors à contempler la Seigneurie de Jésus pour être fidèles au projet de Dieu sur vous et pour avoir la force de témoigner de l’Évangile dans le quotidien de votre vie ». Oui, il y a un prima de la contemplation sur l’action, ce qui nous donne de pouvoir annoncer celui que nous avons contemplé en vérité.

Et Jésus continue nous invitant ainsi à la confiance. Pourquoi cette parole est douce et belle ? Pourquoi cette parole est pleine d’Espérance et de Miséricorde pour les hommes de notre temps ? Le Seigneur lui-même nous donne la réponse : « Moi je les connais (mes brebis), et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, personne ne les arrachera de ma main ». Si nous pouvons écouter en toute confiance le Seigneur, c’est non seulement parce qu’il est Dieu, comme il l’affirmera dans la phrase suivante, mais également parce qu’il nous connaît ! Cette connaissance n’est pas simplement intellectuelle, c’est une connaissance de corps, de personne à personne. C’est une connaissance qui conduit à une véritable naissance à la vie nouvelle et éternelle. Et Jésus est Bon Pasteur parce qu’il nous mène dans cette vie à la vie de Dieu.

En effet, la finale que nous avons entendu nous plonge directement en Dieu Trinité : « Le Père et moi, nous sommes UN ». Il ne faut pas en rester à une réalité purement extérieure dans une contemplation paisible de la bonté de Dieu qui nous donne Jésus comme Pasteur. Cette réalité doit nous prendre dans la totalité de notre être, de notre personne, de toute notre vie. En d’autres termes, nous sommes appelés à entrer dans une démarche vraiment liturgique ainsi que nous le montre d’une manière grandiose l’Apocalypse de saint Jean : « Moi, Jean, j’ai vu une foule immense, que nul ne pouvait dénombrer, une foule de toutes nations, races, peuples et langues. Ils se tenaient debout devant le Trône et devant l’Agneau, en vêtements blancs, avec des palmes à la main (…) Celui qui siège sur le Trône habitera parmi eux. Ils n’auront plus faim, ils n’auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus, puisque l’Agneau qui se tient au milieu du Trône sera leur pasteur pour les conduire vers les eaux de la source de vie ».

Chers frères et sœurs bien-aimés, laissons-nous conduire par l’Agneau, le Christ Bon Pasteur. Entendons sa voix qui nous appelle et sachons y répondre chaque instant de notre vie. N’ayons pas peur de marcher à la suite du Bon Pasteur qui nous mène à la vie éternelle. Alors, nous aiderons les jeunes à entendre la voix du Seigneur et à répondre à son appel à le suivre comme prêtre, diacre, religieux ou religieuse, et missionnaire.

Amen.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr