Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Le-Verbe-de-Dieu
        Le Verbe de Dieu...!

Le Verbe de Dieu...!

Homélie du 3ème Dimanche de Pâques - Année B - 22 avril 2012 - Luc 24, 35-48

Dieu se communique lui-même par le don de sa Parole. Nous sommes placés aujourd’hui face à cette réalité de foi. En effet, dès le début de l’évangile de ce dimanche, la liturgie nous donne de faire mémoire de cet événement d’Emmaüs.


Une marche des disciples qui, éclairés par le Seigneur au moyen de l’Écriture, le reconnaisse dans la fraction du pain de l’Eucharistie. Et voilà que Jésus fait de même auprès de ses apôtres en leur disant : « Rappelez-vous les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : Il fallait que s’accomplisse tout ce qui a été écrit de moi dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes ». Oui, Dieu se communique par le don de sa Parole qui entre dans le temps par le Verbe de Dieu qui a pris chair de notre chair.

Mais, afin d’entrer dans une compréhension intérieure de ce mystère de la Parole, nous avons humblement besoin d’accueillir l’Esprit Saint que nous donne Jésus. « Alors il leur ouvrit l’esprit à l’intelligence des Écritures », nous dit saint Luc. En effet, face à un texte de la Parole de Dieu, nous avons le danger d’en rester à une compréhension intellectuelle, rationnelle et ainsi d’en faire une réalité historico-philosophique. Il en découle alors que la foi deviendrait un simple mode de vie, une morale ! Or, cela serait totalement réducteur et ne présenterait nullement la réalité profonde de la foi chrétienne qui est vivante et donne la vie, parce que le Christ est vivant et ressuscité. D’ailleurs, les événements qui se déroulent sous nos yeux se situent après la résurrection. Oui, c’est dans la foi au Christ ressuscité que nous pouvons entrer dans l’intelligence des Écriture et c’est l’intelligence des Écritures qui nourrit notre foi au Seigneur. Car, ainsi qu’a pu l’écrire le Saint Père Benoît XVI : « la Parole n’est pas seulement audible, elle ne possède pas seulement une voix, maintenant la Parole a un visage, qu’en conséquence nous pouvons voir : Jésus de Nazareth », mort et ressuscité qui est vivant pour toujours.

Ce passage entre la lettre que nous entendons et le sens spirituel qui nous est donné n’est pas automatique. Le Seigneur le sait bien, c’est pourquoi il ouvre à l’intelligence des Écritures par le don de l’Esprit Saint. De même que l’amour permet de dépasser la réalité visible et incarnée d’une personne humaine, l’Esprit d’amour nous donne d’entrer dans la profondeur de la compréhension spirituelle de la Parole de Dieu. De même que la nature humaine nous donne de contempler la nature divine de la personne de Jésus, de même la lettre de la Parole de Dieu nous conduit à la révélation du mystère de Dieu et de l’homme pleinement révélés dans la Personne Incarnée du Verbe de Dieu.

Chers frères et sœurs, ces quelques réflexions sur la Parole de Dieu nous engage à une nouvelle écoute de la Parole afin d’avancer plus avant sur le chemin d’une union avec le Rédempteur de l’homme. Mais aussi cela nous engage dans une nouvelle évangélisation non seulement de notre propre vie mais également autour de nous. Écoutons encore une fois le Seigneur : « C’est bien ce qui était annoncé par l’Écriture : les souffrances du Messie, sa résurrection d’entre les morts le troisième jour, et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. C’est vous qui en êtes les témoins ». Il nous faut redécouvrir le caractère central de la Parole de Dieu dans notre vie de foi. Il nous faut laisser la Parole de Dieu parler à notre cœur. Il nous faut laisser notre intelligence être évangélisée par la Parole de Dieu. Nous deviendrons toujours plus disciple du Verbe Incarné qui nous envoie en mission porter la Bonne Nouvelle, porter la Parole reçue du Père.

Alors, avec le Pape, prions ! « Que l’Esprit Saint éveille chez les hommes la faim et la soif de la Parole de Dieu et suscite de zélés messagers et témoins de l’Évangile ! À l’exemple du grand Apôtre des Nations, qui fut transformé après avoir entendu la voix du Seigneur (cf. Ac 9, 1-30), écoutons nous aussi la Parole divine qui nous interpelle toujours personnellement, ici et maintenant. (…) Ainsi, aujourd’hui, l’Esprit Saint ne cesse de susciter des auditeurs et des messagers convaincus et persuasifs de la Parole du Seigneur ! »

Chers frères et sœurs bien-aimés, n’oublions jamais que l’accueil du Verbe de Dieu dans la Foi et l’annonce de la Parole de Dieu dans l’Espérance apporte la joie de l’Amour qui vient de Dieu. Ne nous en privons pas ! Comme les disciples, laissons le Seigneur nous « ouvrir l’esprit à l’intelligence des Écritures » ! Que la Vierge Marie soit pour chacun d’entre nous un modèle. Qu’elle nous apprenne à être disponible à l’Esprit Saint afin d’accueillir et donner le Verbe de Dieu au monde.

Amen.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr