Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Itineraire-de-vie
        Itinéraire de vie ! (Jn 14, 15-21)

Itinéraire de vie ! (Jn 14, 15-21)

Homélie du 6ème Dimanche de Pâques - 29 mai 2011

La fidélité au Christ s’enracine dans l’Amour. La fidélité au Christ s’exprime au travers d’un accueil libre et responsable de ce qu’il nous a dit afin de nous conduire sur le chemin qui nous mène vers le Père. La fidélité au Christ passe dans une manière concrète de vivre, véritable expression de notre attachement au Fils bien-aimé du Père.


Oui, si nous voulons être fidèles au Christ, nous sommes appelés à suivre la voie qu’il nous a tracée. Cette voie est exigeante, certes, mais elle nous fait goûter le sens plénier de la vie et la paix du cœur.

Il ne s’agit pas de considérer les commandements que Jésus nous laisse comme autant de barreaux qui viennent emprisonner notre vie. Il ne s’agit pas non plus de les considérer comme des panneaux indicateurs qui nous indiquent la route à suivre pour marcher sur le droit chemin. Il s’agit en fait de les considérer comme étant l’œuvre à laquelle se consacre notre liberté. Il en découle une grande responsabilité de notre part : garder intégralement et vivace l’enseignement que Jésus nous laisse. Dit autrement, il s’agit d’accueillir pleinement la Parole de Dieu, la faire descendre dans notre cœur, et de tout faire pour que toute notre vie puisse ainsi être au service de la Vérité de cette Parole. C’est pourquoi, Jésus rappelle le lien indissoluble entre la fidélité aux commandements et l’amour. C’est le chemin de vie résumé dans le commandement nouveau que Jésus donne à ses disciples : « Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres » (Jn 13, 34).

Chers frères et sœurs, en considérant cette responsabilité qui est la nôtre au cœur de la vie du monde, la tache semble totalement inhumaine et insurmontable. En effet, il s’agit de garder les commandements. Plus précisément, nous sommes appelés à aimer COMME Jésus nous aime. Au cœur de la célébration de l’Eucharistie, cette vérité prend une dimension plénière : le Christ nous aime jusqu’à se donner à nous pour vivre en nous. Nous devons être fidèles à cela. Cette fidélité à l’Amour est tellement importante qu’elle sera le premier témoignage d’une évangélisation authentique. « Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c’est l’amour que vous aurez les uns pour les autres » (Jn 13, 35). Si nous prenons au sérieux cet appel, nous découvrons alors la réalité paradoxale de notre vie. L’homme est ouvert à l’infini, il porte en lui le désir de Dieu, mais en même temps, il prend conscience de ses limites et de ses faiblesses. Il risque de se décourager, de sombrer dans la désespérance et de se fermer à Dieu, ou bien de vouloir atteindre Dieu à la force du poignet coute que coute, au risque d’écraser l’autre.

Jésus ouvre à ses disciples une autre voie. « Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : c’est l’Esprit de vérité ». Jésus, Dieu Sauveur, s’incline devant le Père et prie pour nous afin que nous recevions l’Esprit Saint. Merveille de l’Amour de Dieu qui est ainsi exprimée. Ici, deux remarques s’imposent.

- Tout d’abord : Pourquoi Jésus prie-t-il ? Simplement pour nous montrer la vraie route vers le Père. C’est la route de l’intériorité de la prière confiante. Cette route nous fait ouvrir humblement notre cœur afin de recevoir le don suprême que Dieu veut nous faire.
- Et c’est la deuxième remarque : la suprême charité de Dieu est de se donner afin que nous puissions vivre ce à quoi il nous appelle.

Pour bien comprendre, reprenons le chemin qui nous est donné aujourd’hui.

  • Première étape : Jésus nous engage à aimer comme lui nous aime en gardant les commandements.
  • Deuxième étape : nous accueillons cet appel mais nous prenons conscience que nous ne pouvons pas y arriver.
  • Troisième étape : Jésus annonce la venue de l’Esprit Saint envoyé par le Père à la demande du Seigneur lui-même.
  • Quatrième étape : par la prière nous nous mettons en route vers le Père en accueillant l’Esprit Saint qui dilate notre cœur à la dimension de celui du Seigneur Jésus.

Cet itinéraire est celui que nous sommes à vivre chaque instant notre vie. Il est celui de la vie que le Seigneur vient nous donner d’une manière surabondante puisqu’il s’agit de la vie de Dieu accueillie dans la foi : « D’ici peu de temps, le monde ne me verra plus, mais vous, vous me verrez vivant, et vous vivrez aussi. En ce jour-là, vous reconnaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et moi en vous ».

Chers frères et sœurs bien-aimés, que, par l’intercession de la Vierge Marie, nous sachions ouvrir notre cœur à la fougue de l’Esprit Saint afin de vivre non pas à côté de Dieu, mais de vivre en Dieu et pour Dieu, comme Dieu vit en nous et se donne pour nous.

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr