Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Etre-tente
        Etre tenté...!

Etre tenté...!

Dimanche 21 Février 2010 - 1er Dimanche de Carême - Année C

" Ayant ainsi épuisé toutes les formes de tentations, le démon s’éloigna de Jésus jusqu’au moment fixé. " (Luc 4, 1-13)


Par sa marche au désert, nous voyons Jésus consacrer le temps du carême. Mais il est bon de remarquer une chose, le Seigneur est poussé au désert par l’Esprit Saint. En d’autres termes, dans la démarche spirituelle que nous avons commencée mercredi dernier, nous sommes conduis par l’Esprit Saint. C’est pourquoi, il nous faut nous mettre à son école afin de découvrir ce qu’il veut nous dire et comment il veut nous le dire. Ce temps de désert, qu’est le carême, est un temps au cours duquel nous sommes vraiment appelés à nous retrouver face à nous-mêmes afin qu’à notre tour nous entrions dans une démarche de conversion, une démarche d’accueil de la miséricorde de Dieu. Ouvrons notre cœur à la force de l’Esprit Saint, afin que dès aujourd’hui nous puissions accueillir le chemin de conversion qui est le notre.

D’ailleurs, l’événement qui est mis sous nos yeux est un merveilleux geste de miséricorde de Jésus. Essayons de voir ce qu’il nous dit afin qu’à notre tour nous entrions résolument dans ce combat spirituel qu’il nous faut mener chaque jour afin d’entrer toujours plus dans une disponibilité, une obéissance à la volonté de Dieu. Cela nous est donné par l’Esprit Saint qui nous fait aller de l’avant en nous transformant de l’intérieur. Deux pans à cette œuvre magnifique de miséricorde accomplie par Jésus au désert.

Tout d’abord, Jésus accepte notre condition humaine jusque dans ce qu’elle a de délicat, de paradoxal. En effet, créé par Dieu et pour Dieu, l’homme est tenté de se détourner de sa vocation en se détournant de son créateur. L’homme est appelé par le Seigneur à accepter librement d’obéir à la volonté de Dieu. Après son baptême, Jésus lui-même accepte de vivre cette réalité paradoxale. En effet, ainsi que nous l’a rappelé l’évangile de ce dimanche, « Jésus, rempli de l’Esprit Saint, quitta les bords du Jourdain ; il fut conduit par l’Esprit à travers le désert où, pendant quarante jours, il fut mis à l’épreuve par le démon ». Plusieurs choses sont frappantes. Tout d’abord, nous savons que l’épisode se situe après le baptême du Seigneur et que celui-ci est rempli de l’Esprit Saint. De plus, nous voyons que c’est l’Esprit Saint qui le conduit et c’est dans ces circonstances qu’il est tenté.

Chers frères et sœurs, ne sommes-nous pas, dans notre vie, dans les mêmes circonstances que Jésus ? Nous sommes après notre baptême, nous sommes remplis de l’Esprit Saint, nous sommes guidés par l’Esprit tout au long de notre vie et c’est véritablement dans ces circonstances que nous aussi nous sommes tentés. Certes, la tentation ce n’est pas le péché. Mais la tentation peut conduire à l’acte peccamineux si nous ne résistons pas ! Oui, le démon veut nous détourner de Dieu ! Le premier effet de cette œuvre de miséricorde de Jésus est de nous faire prendre conscience que maintenant nous ne sommes plus seuls devant la tentation. Jésus est là avec nous ! Jésus lutte avec nous ! Jésus est vainqueur pour nous !

Oui, Jésus est vainqueur. Et comment l’est-il ? En s’appuyant sur deux choses : le jeûne et la Parole de Dieu. Ces deux dimensions sont intimement liées. En effet, le jeûne n’a de sens que parce qu’il est le signe que « Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre », ainsi que nous le rappelle Jésus. En effet, la Parole de Dieu est nécessaire à la vie de l’homme afin que celui-ci découvre la vérité de son être, la réalité de sa mission sur cette terre, la plénitude de sa vocation surnaturelle.

Le deuxième pan de l’œuvre de miséricorde de Jésus est de voir comment il est vainqueur pour qu’à notre tour nous entrions dans la même démarche qui est la sienne. Conduits par l’Esprit Saint, nous laisserons la Parole de Dieu faire son œuvre dans notre vie. Ainsi, éclairée et par la Parole et par l’Esprit de Dieu, notre intelligence sera nourrie et purifiée. Elle nous donnera de savoir choisir ce qui est bien et de l’accomplir avec courage.

Chers frères et sœurs bien-aimés, ainsi que le dit le Pape Benoît XVI au tout début de son message pour ce carême : « Chaque année, à l’occasion du carême, l’Église nous invite à une révision de vie sincère à la lumière des enseignements évangéliques ». En regardant ainsi notre vie à la lumière de cet événement des tentations de Jésus au désert, que le Seigneur nous fasse la grâce de découvrir comment nous aussi nous vivons ces moments délicats de notre vie où nous sommes tentés. En nous donnant d’être avec Jésus vainqueur de la tentation, cette œuvre de Miséricorde accomplie par le Seigneur au désert sera pleinement agissante dans notre vie.

Amen.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr