Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Ecoutez-le
        Ecoutez-le !

Ecoutez-le !

Dimanche 28 Février 2010

" Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il alla sur la montagne pour prier. Pendant qu’il priait, son visage apparut tout autre, ses vêtements devinrent d’une blancheur éclatante. " (Luc 9, 28-36)


L’événement de la Transfiguration est bien étonnant. Mettez-vous à la place des disciples que Jésus choisit. Avec eux, il monte sur la montagne, le Thabor, pour prier. Et voilà que, alors que Jésus est entrain de prier « son visage apparut tout autre, ses vêtements devinrent d’une blancheur éclatante. Et deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie, apparus dans la gloire. Ils parlaient de son départ qui allait se réaliser à Jérusalem ». Il y a de quoi être étonné et se demander que dire. Si nous étions à la place de l’un de ces disciples, nous serions certainement désemparer sans savoir que dire. C’est d’ailleurs ce qui se passe mais le brave Pierre prend la parole, reconnaît que la joie d’être présent sur cette montagne et invite à y rester : « Maître, il est heureux que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie ». Remarquez qu’il est prêt à dormir à la belle étoile afin de veiller. Et voilà que, pour en rajouter une nuée apparaît et une voix se fait entendre dans la nuée. Cette voix transmet une révélation qui conduit à une réponse. Jésus qui est là est le Fils bien-aimé du Père qu’il nous faut écouter.

Si, je me suis permis de reprendre, en résumant ces versets de l’évangile, c’est qu’ils nous parlent non seulement au travers de ce qu’ils disent de l’événement mais également dans les renvois à l’Ancien Testament qui sont sous entendus. En effet, on retrouve une symbolique très profonde.

Il y a en premier lieu la montagne. Celle-ci est le lieu de la rencontre avec Dieu, c’est le lieu de l’Alliance avec Moïse et du don des tables de la Loi alors que le Peuple vient de sortir d’Égypte et est en route à travers le désert vers la Terre Promise. Mais rappelons-nous aussi que pendant que Moïse est sur la montagne le Peuple se perverti et se détourne de Dieu. Moïse remonte et intercède pour le Peuple. La montagne devient alors un lieu d’expérience de la Miséricorde de Dieu. Il y a aussi la présence de Moïse et d’Élie, la Loi et les Prophètes. C’est en quelque sorte toute la première Alliance et les vicissitudes de l’histoire du Peuple de Dieu qui sont mises sous nos yeux. Il y a les tentes que Pierre veut dresser. Elles rappellent cette fête juive qui renvoie à l’Exode, la marche à travers le désert. Mais ces tentes sont aussi le signe de la Tente de la Rencontre que Moïse dressait dans le désert et où il rencontrait Dieu et lui parlait face à face. Et quand la nuée se levait alors, le Peuple se déplaçait. Enfin, dans cet évangile nous voyons également la nuée. Elle est le signe de la présence de la divinité. Dieu est réellement là présent et, par le Fils bien-aimé, son dessein éternel nous est révélé c’est pourquoi, il nous faut l’écouter.

Chers frères et sœurs, que veut nous dire le Seigneur au travers de cet événement de la Transfiguration ? La première chose qui est important est de nous rappeler que vivre le Carême c’est comme gravir la montagne afin d’atteindre cette contemplation du mystère de Dieu. Certes, cela demande un effort et est fatiguant, d’ailleurs les Apôtres dorment alors que Jésus prie ! En d’autres termes, Jésus nous montre miséricordieusement le terme de la route afin de nous aider à avancer sur celle-ci.

Le deuxième élément qu’il nous faut méditer est que nous avons une révélation de la personne de Jésus. Il est lumière de Dieu, il est pleinement homme et pleinement Dieu. Oui, Jésus est lumière de Dieu, une lumière qui jaillit de lui-même et qui transfigure tout ce qui entoure, qui ouvre aux mystères du Royaume. Jésus est vraiment Dieu. En même temps, Jésus est pleinement homme puisque Jésus, tant au début qu’à la fin de l’événement, est là seul avec ses Apôtres. Par sa prière, il a voulu révéler le mystère du lien de filiation qu’il est le sien de toute éternité avec le Père riche en miséricorde.

Le troisième élément qu’il nous faut considérer est le fait que Jésus ouvre le chemin vers la Terre Promise, vers Jérusalem. « Ils parlaient de son départ qui allait se réaliser à Jérusalem », nous dit l’évangéliste. En fait, il veut nous montrer que la rencontre avec le Seigneur, bon pasteur de son Peuple, est signe de l’Espérance qui nous anime. « Le vrai pasteur est Celui qui connaît aussi la voie qui passe par les ravins de la mort ; Celui qui marche également avec moi sur la voie de la solitude ultime, où personne ne peut m’accompagner, me guidant pour la traverser : Il a parcouru lui-même cette voie, il est descendu dans le royaume de la mort, il l’a vaincu et il est maintenant revenu pour nous accompagner et pour nous donner la certitude qu’avec Lui on trouve un passage », ainsi que l’écrit le Pape Benoît XVI dans sa magnifique encyclique Spe Salvi, Sauvés dans l’Espérance.

Chers frères et sœurs bien-aimés, à la suite de Jésus, comme les apôtres, pendant ce temps de carême, laissons-nous transfiguré par le Seigneur qui nous conduit pas à pas vers la Terre Promise, vers la contemplation définitive de Dieu dans la Gloire.

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr