Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Tentations,484
        Tentations...!!!

Tentations...!!!

Homélie du 1er Dimanche de Carême - Année B - 26 Février 2012 - Marc 1, 12-15

Comme chaque année, le premier dimanche de Carême nous donne de contempler ce grand mystère qu’est la tentation de Jésus au désert. Mais, à la différence des autres évangélistes, saint Marc est très sobre sur la manière dont il en parle.


« Dans le désert il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient ». On a vraiment la sensation que l’auteur sacré veut nous renvoyer à l’origine. En effet, lorsque Adam et Eve ont été tentés par le démon, eux aussi vivaient dans une authentique harmonie entre la terre et le ciel. Il en va de même pour Jésus, mais il renverse la situation car il est vainqueur. Jésus est venu rétablir d’une manière définitive l’alliance qui nous unit à la Trinité Sainte.

Au seuil de notre Carême, la liturgie nous donne d’entendre ces versets qui peuvent être divisés en trois étapes comme un véritable cheminement. Tout d’abord, il y a la réalité du baptême, puis celle de la tentation pour ensuite nous ouvrir à la prédication du Seigneur. En quelques mots nous sommes introduits dans le cœur même du mystère de la personne du Christ, fils bien-aimé du Père, nous ouvrant ainsi à la réalité du mystère de la vie du fidèle du Christ, fils adoptif du Père.

Dans le baptême, Jésus nous introduit à l’acceptation de sa part de sa mission de serviteur souffrant. En effet, il n’avait pas besoin du baptême de conversion proclamé par Jean-Baptiste, mais le Christ accepte d’être compté parmi les pécheurs lui qui porte le péché du monde. A cette acceptation de la volonté du Père, celui-ci répond : « C’est toi mon Fils bien-aimé ; en toi j’ai mis tout mon amour ». Et l’Esprit Saint apparaît sous forme d’une Colombe. Le baptême de Jésus vient de se jouer au cœur de la réalité Trinitaire, l’alliance est renouvelée.

Au moment de la Tentation de Jésus au désert, là encore nous avons une belle démarche Trinitaire. En effet, Jésus est poussé au désert par l’Esprit Saint et les paroles que le Père venait de lui dire résonne dans son cœur et sa mémoire. Pendant quarante jours, il va les méditer. Par cet épisode, l’évangéliste nous indique la réalité même du salut apporté par le Seigneur. En effet, ainsi que l’écrit le Catéchisme de l’Église Catholique : « Jésus est le nouvel Adam, resté fidèle là où le premier a succombé à la tentation. Jésus accomplit parfaitement la vocation d’Israël : contrairement à ceux qui provoquèrent jadis Dieu pendant quarante ans au désert (cf. Ps 95, 10), le Christ se révèle comme le Serviteur de Dieu totalement obéissant à la volonté divine. En cela, Jésus est vainqueur du diable : il a " ligoté l’homme fort " pour lui reprendre son butin (Mc 3, 27). La victoire de Jésus sur le tentateur au désert anticipe la victoire de la passion, obéissance suprême de son amour filial du Père. » (n° 539)

Enfin, chers frères et sœurs, Jésus entame sa prédication. Ce qu’il a vécu lui-même, il désire que tout homme puisse le vivre. « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle ».

Baptême, Tentation, Accueil de l’annonce de la Bonne Nouvelle, n’est-ce pas ce que nous sommes appelés à vivre dans notre propre vie chrétienne ? Ainsi, pendant le temps du Carême, nous sommes appelés à accueillir plus en profondeur l’annonce de la Bonne Nouvelle afin de résister à la tentation pour redécouvrir la grâce de notre baptême.

Nous aussi, à la suite de Jésus, nous connaissons ce désert, cette nuit, cette solitude au moment de toute décision, face à notre conscience, face à nous-même, parfois avec l’impression d’un grand silence de la part de Dieu, parce que nous n’avons pas mémoire de la Parole qu’il nous a adressée par Jésus-Christ. Ce temps du carême nous est donné afin que les efforts que nous ferons nous donnent d’être toujours plus disponibles à la joie de l’appel de Dieu à le suivre.

En entendant Jésus nous appeler à la conversion, soyons concrets et choisissons un ou deux efforts qui nous donneront de marcher résolument à la suite de Jésus en allant avec lui au désert qui permet la joie d’une rencontre authentique avec Dieu. Un chemin de renoncement ainsi que la maitrise de soi dans l’utilisation des biens matériels n’ont jamais diminué le sentiment de la vraie joie. Bien au contraire car cette route nous libère et nous ouvre à Dieu.

Amen.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr