Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Avec-Marie-porter-la-Parole
        Avec Marie, porter la Parole

Avec Marie, porter la Parole

4ème Dimanche de l’Avent - Année C

" En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. " (Luc 1, 39-45)


En ce quatrième dimanche de l’Avent, nous entendons ce magnifique évangile de la visitation de Marie à sa cousine Élisabeth. Quel merveilleux point d’orgue pour notre méditation alors que nous nous préparons à accueillir le Seigneur Jésus dans l’étable de Bethléem. En effet, rappelons-nous notre cheminement : Marie a été préparée et s’est préparée pour accueillir la Parole de Dieu ; puis nous avons pu contempler Notre Dame accueillant cette Parole et y répondre avec Foi ; enfin dans une troisième étape nous avons pu voir la Vierge Marie cheminer dans la Foi en gardant dans son cœur les événements pour les regarder à la lumière de la Parole. En ce jour, nous voyons Marie, poussée par le Charité, porter la Parole de Dieu à sa cousine Élisabeth. Ainsi l’obéissance de la Foi conduit Marie à agir dans la Charité pour donner à sa cousine l’Espérance d’Israël. « Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? » s’écrie Élisabeth.

Marie est la première missionnaire qui porte la Parole de Dieu. En effet, on ne peut imaginer la Vierge Marie partir toute seule sur les routes. Elle a du être accompagnée, ou profiter d’une caravane qui descendait de Nazareth vers « la ville de la montagne de Judée » où habitait sa cousine. Tout au long de ce chemin, Marie retenait les événements et les méditait dans son cœur. Ainsi, dans la simplicité, au cœur de ce voyage de quelques jours, Marie a donné un témoignage simple et vrai de la Parole qu’elle porte en elle. En ce sens elle est pour chacun d’entre nous un modèle pour notre vie quotidienne. Soyons des témoins au travers les petites choses de notre vie, de cette Parole qui nous a été donnée et que nous sommes appelés à donner à nos frères.

Oui, Marie donne la Parole qu’elle a elle-même reçue. Elle la donne en se rendant vers sa cousine pour l’aider dans sa maternité et ce don fait tressaillir d’allégresse le petit enfant d’Élisabeth qui reconnait en Marie la Mère de Dieu. Marie donne la Parole faite chair dans la Nativité à Bethléem. Dans les mystères de la vie du Christ, nous voyons Marie donner le Verbe de Dieu au monde non seulement pendant toute la vie cachée de Jésus mais également lorsque celui-ci quitte la maison pour aller « annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux prisonniers qu’ils sont libres, et aux aveugles qu’ils verront la lumière, apporter aux opprimés la libération, annoncer une année de bienfaits accordée par le Seigneur ! » (Luc 4, 18-19). Enfin, Marie nous donne pleinement le Verbe de Dieu lorsqu’elle entre dans l’offrande de la Croix par une union totale à son Fils afin que la vérité sur l’homme et sur la miséricorde de Dieu soit pleinement manifestée. « Vois, ton fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division – Et toi-même, ton cœur sera transpercé par une épée. – Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes d’un grand nombre » (Luc 2, 34-35) lui avait dit Siméon lors de la présentation de Jésus au Temple.

Chers frères et sœurs, dans un monde qui relativise, dans un monde qui souffre et cherche comment se sauver, dans un monde où l’homme n’est plus vraiment au centre des préoccupations, Marie nous montre l’importance de donner avec douceur et humilité, mais aussi avec force et courage, la Parole de Dieu faite chair. Le vrai bonheur de l’homme se trouve dans l’accueil de l’Amour de Dieu. Nous le savons, nous l’avons reconnu, nous cherchons à l’approfondir. En ce jour, au travers de ce mystère de la Visitation, le Seigneur nous dit : « Après Marie, qui enverrai-je pour annoncer au monde d’aujourd’hui cette Bonne Nouvelle de l’Amour ? » Oui, cette question doit hanter notre vie ! « Qui enverrai-je ? » Certes, à la suite de Marie et avec elle nous cheminons dans la Foi. Mais, ainsi qu’aimait à le dire sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, nous avons un avantage sur Marie, c’est que l’avons pour modèle et pour Mère.

Chers frères et sœurs bien-aimés, qu’il me soit permis de terminer en vous citant quelques lignes de l’encyclique de Jean-Paul II sur la Mère du Rédempteur. Au terme de cette encyclique, il écrit : « Chaque jour, à la fin de la Liturgie des Heures, l’Eglise fait monter vers Marie une invocation, celle-ci entre autres : "Sainte Mère du Rédempteur, porte du ciel, toujours ouverte, étoile de la mer, viens au secours du peuple qui tombe et qui cherche à se relever. Tu as enfanté, à l’émerveillement de la nature, celui qui t’a créée !". "A l’émerveillement de la nature !" Ces paroles de l’antienne expriment l’émerveillement de la foi qui accompagne le mystère de la maternité divine de Marie. Il l’accompagne, en un sens, au cœur de toute la création et, directement, au cœur de tout le Peuple de Dieu, au cœur de l’Eglise. Quelle profondeur admirable Dieu n’a-t-il pas atteinte, Lui le Créateur et Seigneur de toutes choses, dans la révélation de lui-même à l’homme ! Avec quelle évidence il a comblé le vide de la « distance » infinie qui sépare le Créateur de la créature ! S’il reste en lui-même ineffable et insondable, il est encore plus ineffable et insondable dans la réalité de l’Incarnation du Verbe, qui s’est fait homme en naissant de la Vierge de Nazareth. »
Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr