Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Meditons-les-Mysteres-Lumineux
        Méditons les Mystères Lumineux

Méditons les Mystères Lumineux

Dans ce deuxième cycle des mystères du Rosaire, nous découvrons Jésus « Lumière » qui vient éclairer les nations. Ces mystères, que le Pape nous donne comme cadeau pour ses vingt-cinq ans de pontificat, nous révèlent le fait que toute la vie du Christ est une Lumière qui nous illumine. En effet, le Royaume est désormais présent dans la personne de Jésus. Alors, laissons-nous éclairer par Jésus afin de nous-même éclairer nos frères à la suite du Seigneur.


Baptême au Jourdain : Matthieu 3, 13-17

Le Seigneur se fait l’un de nous à tel point qu’Il est confondu dans la foule, ceux qui sont là ne peuvent pas encore le reconnaître. Toute justice s’accomplit au moment où Jésus descend dans l’eau. En d’autres termes, par son baptême, Jean-Baptiste et Jésus donnent une réponse juste à la volonté de Dieu. Il y a une dimension de salut qui nous est ici révélé. En effet, l’Innocent qu’est Jésus se fait « péché » pour nous (cf 1Co 5, 21).

Nous retrouvons cela dans plusieurs symboles. Il y a en premier lieu l’eau. Rafraîchissante et purifiante, l’eau est vraiment le symbole de la vie de la grâce qui nous est donnée d’une manière tout à fait gratuite. Deuxièmement, il y a la colombe qui descend sur Jésus alors que celui-ci remonte de l’eau. Elle représente directement le Saint Esprit et son rôle vis-à-vis de Jésus. La colombe est la manifestation de Dieu qui est proche et agit avec douceur en couvrant de son Amour Jésus, le Fils bien-aimé, ainsi que toute l’humanité. Troisièmement, il y a la voix du Père qui parle à Son Peuple et présente son Fils à ceux qui sont présents mais aussi à chacun d’entre nous. Ces trois symboles nous montrent que Jésus est vraiment le Messie qui vient sauver l’humanité. Oui, vraiment le Ciel s’est ouvert et Dieu – Père, Fils et Saint Esprit – nous est révélé. De plus, Jésus, le Fils bien-aimé du Père, est investi de sa mission : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur ».

Cet événement doit illuminer notre vie de disciple du Christ. Nous avons reçu la grâce du baptême qui a fait de nous des enfants de Dieu. La présence douce et proche de l’Esprit Saint est pour chacun. La voix du Père nous révèle à chacun qui nous sommes. En d’autres termes, le Ciel s’ouvre pour nous. Demandons à la Vierge Marie de nous aider à retrouver la grâce et la beauté de notre baptême.

Noces de Cana : Jean 2, 1-12

L’Évangile nous le dit bien, ce mystère de Lumière est le premier signe qu’a fait Jésus dans sa vie publique. Ce signe nous montre que le Christ est le Messie. Par ce geste Jésus atteste la vérité de l’accomplissement des Promesses faites par Dieu. Cet accomplissement se fait dans et par la personne même du Christ. Tout au long de l’Évangile, les différentes guérisons ou libérations d’un esprit mauvais manifestent cette réalité de l’accomplissement.

Jésus change l’eau en vin suite à l’intervention de sa Mère. Par cet acte, non seulement Il nous révèle la saveur de la Nouvelle Alliance qui sera scellée dans son sang, mais, de plus, Il ouvre à la Foi le cœur de ses disciples. Il est important de remarquer que ce miracle s’accomplit au court d’un repas de noce. Ces noces sont celles de l’Agneau de Dieu auxquelles nous sommes appelés à participer. C’est pourquoi, elles rappellent les noces que le Seigneur veut avoir avec chacun d’entre nous. Ainsi, cette alliance que Jésus scelle en son sang et qui donne de la saveur à toute vie, cette alliance est pour tout homme car le maître du repas c’est vraiment le Christ.

À l’origine de cet événement se trouve la Vierge Marie. Elle nous engage à nous tourner vers Jésus puisque tout ce qu’Il nous dira, il nous faut l’accomplir. Ce mystère de Lumière nous montre que Marie nous conduit en vérité à Jésus.

Annonce du Royaume de Dieu et invitation à la conversion :

Matthieu 4, 12-17. 23-25

Nous sommes véritablement ici dans un mystère de lumière. En effet, la prédication de Jésus est préparée par une citation du prophète Isaïe qui dit clairement que le Peuple qui se tenait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. Cette lumière, c’est Jésus Lui-même. En sa personne subsiste le Royaume des Cieux qui, par Jésus, se fait proche de chacun d’entre nous.
Ces mots résonnent non seulement à nos oreilles mais aussi à notre cœur. Si le Royaume s’approche de nous, alors il nous faut nous tourner vers lui. C’est cela la démarche de conversion. En effet, se convertir, c’est entendre la Parole de Dieu, se laisser éclairer par elle, et faire un acte de foi qui transforme notre vie. Cela nous conduira à la guérison des cœurs puisque la Parole de Dieu est une parole vivante et agissante.

Demandons à la Vierge Marie de nous aider à entendre et à accueillir ce qui nous est dit de la part du Seigneur. Ainsi, comme elle nous accueillerons le Royaume de Dieu et nous laisserons Jésus agir au cœur de notre vie, pour qu’Il puisse agir en nous et par nous au cœur du monde.

Transfiguration : Matthieu 17, 1-8

Si l’ensemble de la vie du Christ est mystère de Lumière, la Transfiguration est vraiment un des sommets de la révélation de la Lumière divine qui vient nous éclairer en la personne même du Fils de Dieu. En effet, dans l’événement de la Transfiguration, la gloire de la divinité se montre aux disciples en resplendissant sur le visage du Christ. Celui-ci est accompagné de Moïse et d’Élie, c’est-à-dire de la Loi et des Prophètes qui ont, l’un comme l’autre, préparé et aidé le Peuple de l’Alliance à accueillir le Messie. Ainsi, chacun d’entre nous, nous sommes appelés à nous laisser guider par l’Écriture Sainte afin d’accueillir dans la foi Jésus, unique Rédempteur de l’homme.

Dans la Transfiguration, en montrant à ses disciples sa Gloire divine, Jésus voulait préparer leur cœur à vivre l’événement douloureux de la Passion. De plus, la Voix du Père donne aux disciples de reconnaître le Fils de Dieu pour qu’ils L’écoutent. La Foi des disciples est affermie. Ils sont appelés à marcher à la suite du Christ, afin d’avoir part avec Lui à la joie de la résurrection et à une vie transfigurée par l’Esprit Saint.

Ce qui est vécu par les disciples, nous sommes appelés à le méditer pour en vivre nous aussi. En d’autres termes, Jésus fonde notre Foi, Il l’enracine dans la contemplation de la Gloire de sa divinité. En écoutant le Seigneur, nous mettrons nos pas dans ceux de la Vierge Marie et nous avancerons sur le chemin de la Foi. C’est alors que nous serons transfigurés par l’Esprit Saint. Cette transfiguration nous donnera de vivre pleinement notre vie de disciple du Christ.

Don de l’Eucharistie : Matthieu 26, 26-29

N’y a-t-il pas de plus grand Amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime ? Dans l’institution de l’Eucharistie, Jésus se donne sacramentellement en nourriture pour que tout homme ait la Vie. Vraiment, le Seigneur se donne jusqu’au bout.

En méditant sur ce don de l’Eucharistie, nous sommes au cœur de notre vie de Foi. En effet, le Concile Vatican II nous l’a rappelé, l’Eucharistie est « la source et le sommet de la vie chrétienne ». Source : parce que nous pouvons aller puiser dans le Cœur du Christ qui s’abandonne entre les mains du Père manifestant ainsi l’infinie grandeur de son Amour pour chacun ; Sommet : parce que nous participons à cette offrande du Fils en entrant nous-même dans cette démarche d’abandon en disant avec Jésus : « Entre tes mains, Père, je remets mon esprit ».

Avec Marie, recevons ce mystère de Lumière. La méditation du don que le Seigneur fait de l’Eucharistie à son Église nous permettra d’entrer toujours plus avant dans l’offrande de nos vies pour la Gloire de Dieu et le Salut du monde.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr