Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/N-aie-pas-peur-L-Esprit-Saint
        N’aie pas peur ! L’Esprit Saint viendra...!

N’aie pas peur ! L’Esprit Saint viendra...!

Homélie du 4ème Dimanche de l’Avent, Année B - 18 Décembre 2011 - Luc 1, 26-38

« Le Seigneur te fait savoir qu’il te fera lui-même une maison. Quand ta vie sera achevée et que tu reposeras auprès de tes pères, je te donnerai un successeur dans ta descendance, qui sera né de toi, et je rendrai stable sa royauté. Je serai pour lui un père, il sera pour moi un fils », ainsi s’exprime le prophète Nathan en apportant la réponse du Seigneur au désir du roi David de lui bâtir une maison.


L’épisode de l’Annonciation vient donner toute la plénitude de sens à cette prophétie qui s’accomplit dans le oui de la Vierge Marie. Écoutons encore une fois les paroles de l’ange Gabriel : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin ».

On comprend que Marie soit toute bouleversée et qu’elle s’interroge. Et voilà que Gabriel l’introduit dans une connaissance encore plus profonde du dessein de Dieu : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu ». Qu’ils sont grands, qu’ils sont beaux ces paroles de l’ange : Marie est associée à l’œuvre de Dieu, la créature est associée à l’œuvre du Créateur. En effet, par son OUI, Marie laisse la vie de Jésus grandir en elle pour pouvoir le donner au monde. Et cela s’accomplit par la puissance de l’Esprit Saint et parce que c’est la volonté du Père. « En Marie, l’Esprit Saint réalise le dessein bienveillant du Père. C’est par l’Esprit Saint que la Vierge conçoit et enfante le Fils de Dieu. Sa virginité devient fécondité unique par la puissance de l’Esprit et de la foi (cf. Lc 1, 26-38 ; Rm 4, 18-21 ; Ga 4, 26-28) », écrit le Catéchisme de l’Église Catholique (n° 723).

Chers frères et sœurs, si à notre tour nous voulons laisser la vie de Jésus grandir en nous et si nous désirons le donner au monde, à la suite de la Vierge Marie, il nous faut nous mettre à l’école de Notre Dame. Elle nous apprendra à nous laisser envahir par la force de l’Esprit Saint ; elle nous montrera comme le laisser agir en nous pour que la vie de Jésus nous envahisse au point de dire avec saint Paul, à la suite de Marie : « Ce n’est plus moi qui vit, c’est le Christ qui vit en moi » (Ga 2, 20) ; elle nous donnera de cheminer dans la foi en étant pleinement guidés par l’Esprit Saint. A nous aussi, il est dit : « Sois sans crainte ! (…) L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ». Et on pourrait continuer en disant : « C’est pourquoi tu seras saint et tu répondras ainsi à l’appel du Seigneur ».

A cet appel que le Seigneur nous lance souvent par la médiation d’autres personnes, à cette mission que le Seigneur nous confie, qu’allons-nous répondre ? Éventuellement, nous allons faire comme la Vierge Marie en demandant un peu plus d’explication car nous n’avons pas les capacités et nous pensons, à juste titre, que nous y arriverons pas seul. Mais la réponse du Seigneur sera toujours la même : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ». En d’autres termes, nous sommes appelés à faire un acte de foi pour pouvoir dire avec Marie : « Fiat », « que tout se passe pour moi selon ta parole ». « Dès ce premier moment, Marie a professé avant tout son ″obéissance de la foi″, elle s’en remet au sens que donnait aux paroles de l’Annonciation celui dont elles provenaient : Dieu lui-même », écrit Jean-Paul II dans l’encyclique Redemptoris Mater (n° 15). Il en va de même pour chacun d’entre nous, avec confiance, en accueillant sa Parole, remettons-nous entre les mains de celui qui nous appelle : Dieu lui-même !

Oui, à la suite de Marie et par la force de l’Esprit Saint, nous avons à accueillir Dieu en nous, l’Emmanuel, au travers des péripéties de notre vie comme au travers de nos évidences humaines qui se transforment en évidences de la Foi. Il ne s’agit pas seulement d’atteindre Dieu qui se fait proche de nous par la force de l’Esprit Saint agissant dans le fiat de la Vierge Marie, mais nous resterait extérieur à nous. Il s’agit de laisser l’Esprit Saint nous donner de pouvoir participer à la vie même de Dieu.

Chers frères et sœurs bien-aimés, en nous mettant à l’école de Marie, en la regardant vivre et l’écoutant nous parler, laissons l’Esprit Saint faire son œuvre dans nos vies pour que nous soyons, dans le quotidien de nos vies, les pierres vivantes de la maison de Dieu.

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr