Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Mysteres
        Mystères...!!!

Mystères...!!!

Homélie du 4ème Dimanche de l’Avent - Année C - 23 Décembre 2012 - Luc 1,39-45

Dans quelques heures, ce sera Noël. Nous allons dans la joie et l’action de grâce nous prosterner devant le Petit Enfant de la crèche. Au fond de notre cœur, nous aurons présent à l’esprit tout le cheminement que nous avons pu faire ensemble pendant ce temps de l’Avent.

  • homelieas - (mp3 - 8.3 Mo) Télécharger

Un cheminement qui nous a conduit à découvrir, approfondir le mystère de la Personne de Jésus. Tout au long de l’année liturgique, nous allons contempler, célébrer, les mystères de la vie de Jésus-Christ qui est notre Seigneur conçu du Saint Esprit, né de la Vierge Marie.

Aussi, comme quatrième rayon, considérons cette réalité du mystère de la personne de Jésus. D’ailleurs toute personne humaine est un mystère, non seulement pour elle-même mais également pour autrui. En effet, jamais nous n’arriverons à percevoir la profondeur infinie de la conscience humaine, jamais nous ne pourrons maitriser comme nous le voudrions la force d’aimer et de penser, mais nous avons le devoir de l’orienter, l’éduquer afin d’entrer dans la vérité et donc d’être vraiment libre. Ne pas respecter la conscience, c’est ne pas respecter la personne dans la profondeur de son mystère !

Chers frères et sœurs, il en va de même pour Jésus, personne du Verbe incarné. Vrai Dieu et vrai homme, la vie du Christ est véritablement mystère, au sens fort du terme. En effet, par son humanité, Jésus nous révèle la réalité de sa divinité. Ce qu’il y a de visible dans sa vie terrestre nous conduit à la vérité de sa filiation divine et à sas mission rédemptrice. Il en résulte que la lecture de l’Évangile nous donne d’entrer, avec l’aide de l’Esprit Saint, dans une connaissance intérieure du mystère de la vie du Seigneur Jésus.

Mais ne l’oublions pas, « Toute la vie du Christ est Révélation du Père : ses paroles et ses actes, ses silences et ses souffrances, sa manière d’être et de parler. Jésus peut dire : ‘Qui me voit, voit le Père’ (Jn 14, 9), et le Père : ‘Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; écoutez-le’ (Lc 9, 35). Notre Seigneur s’étant fait homme pour accomplir la volonté du Père (cf. He 10, 5-7), les moindres traits de ses mystères nous manifestent ‘l’amour de Dieu pour nous’ (1 Jn 4, 9) » (Catéchisme de l’Église Catholique n° 516). En d’autres termes, contempler la vie du Christ, contempler ces différents mystères, c’est en quelque sorte recevoir les différents messages du chemin qui nous mène au Père. Certes, parfois ces messages peuvent sembler être codés, c’est pourquoi nous avons besoin de l’Esprit Saint pour les accueillir, les comprendre, les faire descendre au fond de nous-même et ainsi avancer étape par étape vers le Père.

Si toute la vie du Christ vient nous révéler le Père, toute la vie du Christ est également mystère de Rédemption. Certes, « La Rédemption nous vient avant tout par le sang de la Croix (cf. Ep 1, 7 ; Col 1, 13-14 ; 1 P 1, 18-19), mais ce mystère est à l’œuvre dans toute la vie du Christ : dans son Incarnation déjà, par laquelle, en se faisant pauvre, il nous enrichit par sa pauvreté (cf. 2 Co 8, 9) ; dans sa vie cachée qui, par sa soumission (cf. Lc 2, 51), répare notre insoumission ; dans sa parole qui purifie ses auditeurs (cf. Jn 15, 3) ; dans ses guérisons et ses exorcismes, par lesquels ‘il a pris nos infirmités et s’est chargé de nos maladies’ (Mt 8, 17 ; cf. Is 53, 4) ; dans sa Résurrection, par laquelle il nous justifie (cf. Rm 4, 25) », et nous donne de retrouver notre vocation première, notre vie de communion avec Dieu (CEC, n° 517-518).

Cette contemplation des mystères de la vie du Christ ne doit pas avoir une simple dimension sentimentale, ou juste émotionnelle, même si cela a son importance. La contemplation des mystères de la vie du Christ, que nous vivons tout au long de l’année liturgique, nous donne d’accueillir cette réalité magnifique que tout ce que Jésus a vécu il l’a vécu pour nous et qu’il nous donne de le vivre avec lui et en lui. Mais plus encore, Jésus veut vivre en nous tous les mystères de sa vie afin d’enrichir de sa présence toute notre vie. Oui, « Nous sommes appelés à ne faire plus qu’un avec lui ; ce qu’il a vécu dans sa chair pour nous et comme notre modèle, il nous y fait communier comme les membres de son Corps », l’Église (CEC, n° 521).

Chers frères et sœurs bien-aimés, en ces derniers de préparation à Noël, que par l’intercession de la Vierge Marie, nous laissions le Seigneur faire son œuvre en nos vies afin que nous soyons vraiment disponibles pour l’accueillir dans le mystère de sa vie. Qu’ainsi, il nous enrichisse de sa pauvreté et nous donne d’avancer résolument sur le chemin qui nous mène vers le Père.

Amen.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr