Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/La-joie-Fruit-de-l-Esprit-Saint
        La joie ! Fruit de l’Esprit Saint...!

La joie ! Fruit de l’Esprit Saint...!

« L’Esprit du Seigneur Dieu est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction » avons-nous entendu dans la bouche du prophète Isaïe. Et puis il continue en disant : « Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu ».


En entendant ces versets nous pensons aux deux événements de l’Annonciation, « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu », et de la Visitation au cours de laquelle Marie chante son Magnificat, « Mon âme exalte le Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur. » Ces événements s’accomplissent et c’est pourquoi nous sommes appelés à être dans la joie.

Oui, ainsi que la dit l’antienne d’ouverture de la Messe de ce dimanche : « Soyez dans la joie du Seigneur, soyez toujours dans la joie, le Seigneur est proche. » La joie qui doit nous illuminer est tout à fait fondamentale car elle a une dimension missionnaire. Le disciple du Christ est appelé à être dans la joie car il attend et va vers son Sauveur. « Je vous le dis, écrit saint Paul aux Galates, vivez sous la conduite de l’Esprit de Dieu ; alors vous n’obéirez pas aux tendances égoïstes de la chair. (…) Voici ce que produit l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, humilité et maîtrise de soi. (…) Puisque l’Esprit nous fait vivre, laissons-nous conduire par l’Esprit. Ne cédons pas à la vanité : pas de provocation entre nous, pas de rivalité. » (Ga 5, 16.22-23.25-26).

La joie est un fruit de l’Esprit Saint. Aussi accueillir l’Esprit Saint dans nos vies doit nous conduire à la joie. Mais comprenons bien de quoi il s’agit ? Nous ne parlons pas d’une joie qui soit une excitation extérieure qui risque de disparaître dans les moments difficiles, mais d’une joie stable et profonde qui stimule la foi, développe l’ardeur, encourage l’action et dilate l’amour. Ce fruit de l’Esprit Saint est une joie qui est vraie et qui est appelée à devenir contagieuse.

Chers frères et sœurs, l’Esprit Saint, qui a parlé par les prophètes est celui qui apporte la joie à son Peuple que nous sommes. Or, ce dimanche de la joie est mise sous nos yeux la figure du précurseur : Jean Baptiste. Il est « la voix qui crie à travers le désert ». Il est celui qui inaugure et préfigure ce qui se réalisera par la venue du Messie : redonner à tout homme sa ressemblance avec Dieu. Écoutons encore une fois cette annonce merveilleuse de Jean-Baptiste : « Moi, je baptise dans l’eau. Mais au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas : c’est lui qui vient derrière moi, et je ne suis même pas digne de défaire la courroie de sa sandale ». Ce baptême de Jean est pour le repentir puisqu’il est un baptême de conversion, tandis que Jésus vient apporter quelque chose de radicalement nouveau puisqu’il nous donne de naître de nouveau par un baptême dans l’eau et l’Esprit. Par ce baptême, devenant nous-mêmes fils dans le Fils bien-aimé du Père, nous entrons alors dans la joie du Seigneur.

Fruit de l’Esprit reçu à notre baptême et lors de notre confirmation, fruit nourri lors de chaque Eucharistie, notre joie chrétienne est la joie d’une nouvelle naissance dans le Christ Jésus. Une nouvelle naissance qui nous ouvre le chemin vers le Père, une nouvelle naissance qui fait de nous des chercheurs de la Vérité, cette vérité qu’est le Christ Jésus lui-même. Alors, en ce jour de Gaudete, ouvrons notre cœur à l’Esprit Saint afin qu’il nous mette pleinement dans la joie. « Mon âme exalte le Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur. »

Concrètement, nous sommes appelés à redécouvrir la grâce de notre baptême en entrant d’une manière plus profonde dans la prière silencieuse auprès du Seigneur. Certes, la prière est un chemin qui est nourri par le Parole de Dieu, véritable dialogue entre Dieu et l’homme, et la liturgie de l’Église vécue avec foi et dans laquelle l’Esprit Saint rend présent la mission du Christ Jésus, mais la prière est aussi une présence à Dieu dans chaque moment de notre vie. Ainsi, par la prière, Dieu, en quelque sorte s’incarne dans notre vie nous donnant d’entrer toujours plus profondément dans l’œuvre merveilleuse accomplit par le don de l’Esprit Saint qui fait naître Jésus dans le sein de la Vierge Marie et qui fait de nous les enfants d’un même Père. C’est cela la source de notre joie !

Chers frères et sœurs bien-aimés, accueillons l’Esprit Saint pour que nous soyons dans cette joie qui nous vient de Dieu. Et, en ce temps d’attente, vivons dans la prière afin que, envahis par la force de l’Esprit Saint, nous témoignons que le Seigneur qui vient apporte au monde la joie.

Amen.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr