Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Jean-Baptiste
          Jean-Baptiste...!!!

Jean-Baptiste...!!!

Jean-Baptiste montre Jésus. Jean-Baptiste annonce Jésus. Jean-Baptiste invite à suivre Jésus. Voilà trois réalités importantes dans la vie et la mission du précurseur. Essayons de regarder ces différents éléments afin de nourrir notre propre vie de fidèle du Christ qui doit montrer Jésus, annoncer Jésus, inviter à suivre Jésus.


Il est marquant de voir Jean-Baptiste faire une expérience. Écoutons-le encore une fois. « J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et demeurer sur lui », et un peu après, « Oui, j’ai vu, et je rends ce témoignage : c’est lui le Fils de Dieu ». Le témoignage de Jean-Baptiste ne s’appuie pas sur une idée vague. S’il peut sembler aux yeux du monde comme étant un illuminé, en fait, il ne l’est pas. Ou plutôt, c’est un illuminé de l’intérieur car il a été illuminé par l’Esprit Saint. Cette illumination lui donnera de faire l’expérience de la présence de Dieu qui conduit vers la vérité sur qui est le Seigneur Jésus, le Fils de Dieu. Mais, il n’en reste pas là car il rend témoignage. L’expérience de la présence agissante de Dieu, de la vérité de Dieu, cette expérience conduit au témoignage.

Faire l’expérience de cette présence de Dieu, est-il réservé à certains, qui serait une élite, comme Jean-Baptiste et les autres grands saints de l’histoire de l’Église ? La réponse est évidemment non ! Mais, il faut préciser. Tous et chacun nous sommes appelés à faire une expérience de Dieu. Une expérience qui sera unique et personnelle, tout en étant portée par l’ensemble de la communauté ecclésiale. Dit autrement : nous sommes tous appelés à vivre une grande histoire d’Amour avec le Seigneur qui ne se terminera pas, même pas dans l’éternité. C’est notre histoire sainte. Or cette histoire sainte non seulement s’inscrit à l’intérieur du dessein de Dieu, mais elle en est également l’expression.

L’histoire du salut n’est pas une histoire vague et floue qui plane au-dessus de l’histoire de l’humanité. L’histoire du salut n’est pas non plus une histoire liée à un brassage d’idées et de concepts magnifiques. L’histoire du salut s’incarne dans des histoires particulières unies au Christ Jésus, « l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ».

Chers frères et sœurs, la belle figure de Jean-Baptiste nous révèle que chaque histoire personnelle a un prix extraordinaire et irremplaçable dans le dessein éternel de Dieu. Chacun est appelé avec ce qu’il est, avec son charisme et sa grâce propre, avec son histoire et sa vocation particulière, oui, chacun est appelé à faire l’expérience de Dieu afin de montrer Jésus, le Rédempteur de l’homme.

De plus, rappelons-nous toujours : il n’y a pas de concurrence ni de compétition, mais il y a une communion pour que tous ensemble nous puissions avancer et marcher à la suite de l’Agneau de Dieu. Nous sommes tous des pécheurs pardonnés appelé à annoncer et montrer Jésus afin que nos frères l’accueillent et puissent marcher à sa suite. Comment ? En reconnaissant que nous aussi nous avons eu à cheminer avec l’aide de la grâce afin de reconnaître que Jésus est vraiment le Fils de Dieu. N’est-ce pas ce qu’a vécu Jean-Baptiste ?

Alors ne nous effrayons pas d’avoir parfois des difficultés pour avancer. Dans ces moments plus délicats, faisons confiance et laissons-nous guider par ceux qui, comme Jean-Baptiste, nous montrent la route. De plus, soyons tous et chacun d’entre nous des Jean-Baptiste pour nos frères en osant témoigner explicitement de notre vie foi, par nos paroles et par nos actes, même si nous passons pour des illuminés auprès de nos contemporains. Soyons de courageux et d’authentiques témoins de la Parole de Dieu !

Ainsi que le dit le Pape Benoît XVI dans l’exhortation apostolique Verbum Domini sur la Parole de Dieu : « Notre responsabilité ne se limite pas à proposer au monde des valeurs communes ; il faut arriver à l’annonce explicite de la Parole de Dieu » (n° 98). A notre tour, n’ayons pas peur de dire avec tout ce qui fait notre vie : « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde ».

Chers frères et sœurs bien-aimé, aujourd’hui laissons-nous conduire en tenant d’une main Jean-Baptiste et de l’autre la Vierge Marie, afin que notre regard se pose sur Jésus et nous donne de faire l’expérience de sa présence en nos vies pour nous en soyons témoins auprès de nos contemporains qui errent ne sachant où aller. Le Verbe s’est fait chair, il a demeuré parmi nous. Par lui, deviendront fils de Dieu tous ceux qui le reçoivent.

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr