Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Etre-riche-en-vue-de-Dieu
          Être riche en vue de Dieu

Être riche en vue de Dieu

Homélie du 18ème Dimanche du Temps Ordinaire 2013 - 03 août 2013 - Lc 12, 13-21

Comme à chaque messe, nous nous sommes rassemblés autour de l’autel du Seigneur afin de rendre grâce, chacun personnellement mais tous ensemble communautairement, dans la célébration de l’Eucharistie.

  • homeliebf - (mp3 - 10.3 Mo) Télécharger

Et nous le faisons dans la confiance, en ouvrant notre cœur, avec les mots même du psalmiste : « Rassasie-nous de ton amour au matin, que nous passions nos jours dans la joie et les chants ». Oui, notre action de grâce s’accomplit dans un acte de foi : Dieu est là au milieu de nous, Dieu marche avec nous, Dieu vient nous combler de son amour. Il nous faut nous le rappeler chaque jour, chaque instant de notre vie. Dieu est là parce qu’il a voulu planter sa tente, parce qu’il désire rester présent avec nous « tous les jours jusqu’à la fin du monde » (Mt 28,20).

Prendre toujours plus conscience de cette réalité de foi, change notre regard sur nous-même, sur la vie. « En effet, vous êtes morts avec le Christ, et votre vie reste cachée avec lui en Dieu. Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui en pleine gloire », vient de nous dire saint Paul. Mais cela nous engage également à la responsabilité car, comme nous le dit le Seigneur dans l’évangile de ce dimanche, nous devons « être riche en vue de Dieu ». Qu’est-ce à dire ?

Chers frères et sœurs, au jour de notre baptême, le Seigneur s’est fait pauvre en venant jusqu’à nous en venant habiter en nous. Alors, il a fait de nous ses enfants en nous permettant de vivre de la vie même du Christ Rédempteur de l’homme. Jésus s’est mis entre nos mains. Il nous a donné la responsabilité de faire grandir la vie de Dieu en nous engageant à devenir des saints. Cela ne nous appartient pas, c’est un appel qui doit résonner en nous à chaque instant. Il nous faut souvent raviver la réalité de cet appel que le Seigneur nous a lancé. C’est la source essentielle, primordiale, de notre vie avec le Christ, de notre vie chrétienne. Un fidèle du Christ ne peut pas être amnésique et oublier cette source, sinon, il deviendrait un fonctionnaire de la foi et non plus un disciple !

En d’autres termes, nous devons être fidèles à Jésus qui vient nous dire avec force : « Demeurez en moi, comme moi en vous » (Jn 15,4). « Et nous savons bien ce que cela signifie : le contempler, l’adorer et l’embrasser dans notre rencontre quotidienne avec lui, dans l’Eucharistie, dans notre vie de prière, dans nos moments d’adoration ; et aussi le reconnaître présent et l’embrasser dans les personnes les plus nécessiteuses. Le fait de ‘demeurer’ avec le Christ ne signifie pas s’isoler, mais c’est demeurer pour aller à la rencontre des autres » a pu dire le Pape François à Rio. Oui, nous enrichir en vue de Dieu, c’est vraiment nous mettre à genoux devant Dieu, lui déposer tout ce que nous sommes et faisons dans notre vie, pour l’entendre nous envoyer au monde, vers le monde qui a soif de son amour !

Cette mission peut nous effrayer et surtout nous décourager. Mais n’est-ce pas parce que nous manquons de foi ? Il est vrai que nous aimerions mieux voir fleurir et murir les fruits afin de les récolter. Mais avant cela, il nous faut semer. Il est certain que c’est plus fatigant et plus ingrat que de faire la récolte ! Et pourtant, si nous voulons être missionnaire et devenir riche en vue de Dieu, il nous faut inlassablement travailler la terre et jeter la semence. Oui, le Seigneur nous engage à cette fatigue apostolique ! En même temps, Jésus sait nous gratifier de signes afin de nous montrer que nous ne sommes pas seuls mais qu’il est là agissant avec nous. Sachons les voir et rendre grâce. Et puis continuons dans la confiance de travailler dans la vigne du Seigneur chacun suivant notre vocation et tous ensembles dans l’Église.

Une dernière chose importante, pour être riche en vue de Dieu, le Seigneur nous engage à être pauvres en nous recentrant sur l’essentiel. « Gardez-vous bien de toute âpreté au gain ; car la vie d’un homme, fût-il dans l’abondance, ne dépend pas de ses richesses », nous dit Jésus. En effet, nous sommes appelés à la rencontre. La rencontre avec le Seigneur, c’est certain, mais également la rencontre avec nos frères les hommes. Les rencontrer, c’est-à-dire aider chaque personne à chercher avec nous le vrai sens de la vie, chercher la vérité qui pris chair de notre chair, chercher le Christ Seigneur. Ainsi, chacun nous serons des artisans d’une civilisation vraiment humaine, respectueuse de l’homme depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle.

Chers frères et sœurs bien-aimés, que la Vierge Marie nous prenne par la main afin que nous sachions nous mettre en marche pour être riche en vue de Dieu.

Amen.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr