Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Duc-in-Altum,559
          "Duc in Altum !"

"Duc in Altum !"

Homélie du 5ème Dimanche du Temps Ordinaire - Année C - 10 Janvier 2013 - Luc 5, 1-11

Alors que s’ouvre devant nous une nouvelle étape dans notre chemine avec le Christ Jésus, nous entendons celui-ci dire à Simon : « Avance au large, et jetez les filets pour prendre du poisson ». Après avoir été interloqués, puis questionnés le Seigneur, l’obéissance à sa Parole leur donne faire une expérience unique : « ils prirent une telle quantité de poissons que leurs filets se déchiraient ».

  • homelieav - (mp3 - 8.1 Mo) Télécharger

Au début de ce millénaire, le bienheureux Jean-Paul II a pu écrire : « Duc in altum ! Cette parole résonne aujourd’hui pour nous et elle nous invite à faire mémoire avec gratitude du passé, à vivre avec passion le présent, à nous ouvrir avec confiance à l’avenir : ‘Jésus Christ est le même, hier et aujourd’hui, il le sera à jamais’ (He 13,8). » (Novo Millenio Ineunte, n° 1)

Alors prenons le temps de méditer sur cet événement si important de la vie Simon Pierre qui laissa tout ce qui faisait sa vie pour marcher à la suite de Jésus. Il en sera de même pour nous si nous nous mettons dans la disposition du cœur nous permettant d’entendre Jésus nous dire : « Avance au large ! »

Remarquons que tout d’abord, il y a un appel à mettre à la disposition du Sauveur sa barque, son instrument de travail, ce qui lui permet de vivre. Certes, il y a une dimension pratique : Jésus veut parler à la foule et la voix porte sur l’eau. Ainsi depuis la barque de Simon, le Seigneur enseigne la Parole de Dieu. Chers frères et sœurs, cet événement nous montre que notre vie est donc appelée à devenir un authentique témoignage. Oui, en prenant de la distance par rapport aux réalités du monde qui nous assaillent, en nous mettant à disposition de Jésus, nous pouvons être d’authentiques témoins de la Parole de Dieu auprès de la foule qui se presse dans nos relations quotidienne.

Mais alors, comment faire ? Après la réponse à l’appel de nous mettre à la disposition du Seigneur, il nous faut l’entendre nous dire : « Duc in altum ! » « Avance au large ! » Il nous le dit en nous invitant à la confiance. Oui, la rencontre avec le Visage du Christ, ce visage que nous pouvons contempler, nous donne de repartir dans la confiance et d’aller au large pour jeter les filets de notre vie. « Allons de l’avant dans l’Espérance ! », nous a dit Jean-Paul II au début de ce nouveau millénaire. Et il continue en affirmant : « Maintenant le Christ, contemplé et aimé, nous invite une nouvelle fois à nous mettre en marche : ‘Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit’ (Mt 28,19). Ce commandement missionnaire nous introduit dans le troisième millénaire et en même temps nous appelle au même enthousiasme que celui qui a caractérisé les chrétiens de la première heure : nous pouvons compter sur la force de l’Esprit lui-même, qui a été répandu à la Pentecôte et qui nous pousse aujourd’hui à reprendre la route, soutenus par l’espérance ‘qui ne déçoit pas’ (Rm 5,5). » (Novo Millenio Ineunte, n° 58).

En contemplant l’attitude de Simon-Pierre, nous le voyons reconnaître son indignité du fait de son péché, puis accueillir la Miséricorde Jésus afin d’entendre l’appel à la Mission. N’est-ce pas cette peur due à notre misère qui nous bloque dans l’œuvre missionnaire à laquelle nous sommes tous appelés du fait de la grâce de notre baptême ? Oui, osons reconnaître que nous sommes pécheurs, mais ne nous arrêtons pas là car Jésus veut nous faire miséricorde afin de nous confier un tâche spécifique dans l’œuvre de construction du Royaume : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras ».

Alors avançons d’une manière alerte sur les routes du monde, sur la route de notre vie. Allons puisez à la source inépuisable de la Table eucharistique et de celle de la Parole de Vie. Humblement, présentons-nous devant le Seigneur qui nous fait miséricorde afin qu’il puisse souffler sur nous l’Esprit Saint qui embrase les cœurs et qui nous lance dans cette grande aventure de l’annonce de la Bonne Nouvelle. « Duc in altum ! » « Avance au large, et jetez les filets pour prendre du poisson ».

Chers frères et sœurs bien-aimés, que la Vierge Marie sois pour chacun d’entre nous l’étoile lumineuse qui nous donne d’aller de l’avant. Qu’elle nous apprenne à contempler le Visage du Christ pour nous puissions l’accueillir et ainsi l’annoncer au monde. Qu’elle nous donne de pouvoir porter dans notre cœur toute cette Parole de Dieu, le Verbe Incarné, afin que nous puissions le donner au monde en répondant généreusement à l’appel du Seigneur : « Duc in altum ! » « Avance au large, et jetez les filets pour prendre du poisson ».

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr