Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/C-est-la-rentree,262
          C’est la rentrée !

C’est la rentrée !

23ème Dimanche du Temps Ordinaire

Ce n’est pas un scoop, mais c’est la rentrée pour tous ! Bien évidemment, on pense à ceux qui ont repris le chemin de l’école ou du bureau, après un temps de repos. Mais, c’est aussi la rentrée pour nous, pour notre paroisse. Nous avons devant nous toute une année qui est pleine d’Espérance...!!!


Et Jésus nous invite à avoir comme objectif de bâtir notre vie chrétienne. Pour cela, Jésus nous révèle deux étapes importantes : la mise en route qui peut être un véritable arrachement et la durée ou la fidélité alors qu’il y aura des imprévues et certainement des difficultés. Essayons de regarder cela afin qu’à notre tour nous entrions dans une marche à la suite de Jésus.

En avant propos, Jésus plonge dans l’intention de l’homme : « Si quelqu’un vient à moi » ou encore « Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher derrière moi ». Cette entrée en matière du Seigneur nous montre que marcher à la suite de Jésus nécessite le fait de l’avoir reconnu, d’avoir fait une expérience de sa présence dans nos vies. On ne marche pas après une idée ou un fantôme, non, on marche derrière quelqu’un. C’est important de se rappeler cette évidence car la foi chrétienne nous donne de vivre une alliance avec Dieu qui vient jusqu’à nous en se faisant l’un de nous. Cette vie d’alliance nous prend dans toutes les dimensions de notre personne. Allez à suite de Jésus, ce n’est pas une réalité purement spirituelle qui nous ferait planer au-dessus du monde, nous donnant ainsi de fuir la réalité de notre vie, non, marcher à la suite de Jésus engage tout ce que je suis, tout ce que je vis, jusque dans les plus petites choses.

Pour terminer mes vacances, je suis passé à la Maison Mère des Petites Sœurs des Pauvres à côté de Rennes. Une petite sœur, que je connais depuis 25 ans, m’a dit au cours d’un échange que nous avons eu après avoir ramassé des carottes ensemble : « Vous voyez notre vie est faite de toutes petites choses. Chaque jour ne faisons des petites choses, mais si nous les faisons pour le Seigneur, elles deviennent grandes et fécondes ». C’est véritablement une parole de Sagesse qui rejoint ce que nous dit Jésus dans l’Évangile.

En effet, on pense souvent que marcher pleinement à la suite de Jésus, c’est réservé à certain, ceux qui ont la vocation, car il faut tout quitter et on n’a pas du tout envi. Mais en fait, passer le balais ou ranger sa cuisine alors qu’on a envi de s’asseoir, ou bien prendre le temps d’aller visiter son voisin alors qu’on a un bon livre à lire, n’est-ce pas en quelque sorte quitter pour aller vers ce que Jésus attend de nous ? D’autres exemples pourraient être pris dans notre vie quotidienne !

Chers frères et sœurs, une question se pose alors : désirons-nous vraiment marcher à la suite de Jésus ? Est-ce que nous sommes prêts à prendre les moyens pour avancer et marcher résolument à la suite Jésus ? Je suis certain que notre réponse à tous est affirmative au plus profond de nous-même. Mais cette réponse est éventuellement donnée avec un petit pincement au cœur – qu’est-ce qui va se passer, car vraiment je suis fou ? – ou une assurance – je suis déjà en marche, tout va bien !

Une fois encore, Jésus nous engage à être raisonnables. C’est le paradoxe de notre vie de foi : pour marcher à la suite de Jésus, il faut être des fous raisonnables ! En effet, Jésus nous invite à être bâtir notre vie d’une manière active et responsable en sachant bien que ce ne sera pas facile tous les jours, qu’il y aura des combats afin de mener l’aventure jusqu’au bout. « Quel est celui d’entre vous qui veut bâtir une tour, et qui ne commence pas par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ? » ou encore « Et quel est le roi qui part en guerre contre un autre roi, et qui ne commence pas par s’asseoir pour voir s’il peut, avec dix mille hommes, affronter l’autre qui vient l’attaquer avec vingt mille ? »

Ce qui compte c’est de savoir où on va, de se donner les moyens d’y arriver, de ne pas chercher à tout faire tout seul mais d’accueillir l’aide ou la solution qui nous est proposée.

Chers frères et sœurs bien-aimés, en ce début d’année, voilà que le Seigneur Jésus nous rejoint en nous interrogeant au plus profond de nous-même : Veux-tu marcher à ma suite ? De plus, il nous invite à regarder au loin, à lever les yeux afin de voir le but final : une vie construite sur du solide, la paix donnée et retrouvée. N’est-ce pas ce que nous désirons tous, car c’est la route du bonheur ? Alors n’ayons pas peur de répondre à l’appel du Seigneur qui vient à notre rencontre et nous invite à répondre à son appel dans le petit quotidien de notre vie, en marchant à sa suite dans la confiance et dans l’amour.

Amen.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr