Paroisse de Lalleyriat - Le Poizat - Les Neyrolles - Nantua - 01 Ain
http://saintmichelnantua.com/Appeles-au-Bonheur
          Appelés au Bonheur !

Appelés au Bonheur !

Dimanche 14 Février 2010

" Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux. "


Jésus descend de la montagne pour aller dans la plaine, il vient à la rencontre de l’homme dans ce qui fait le quotidien de sa vie. Il sait les paradoxes de la vie de tout homme et désire l’aider à entrer dans ce qui est l’essentiel de la vie humaine : l’Amour. Un amour qui n’est pas appelé à être vécu dans les circonstances ordinaires, mais un amour sans borne, un amour plein de bonté et de compassion, un amour qui nous ouvre au mystère de Dieu riche en Miséricorde. C’est pourquoi, Jésus engage et invite à une forme de renversement des valeurs.

Certes, il ne s’agit pas d’un condamnation des riches et de voir un bonheur donné d’une manière immédiate, il s’agit de voir les réalités terrestres d’une autre manière, avec un autre regard : celui de l’essentiel, celui de Dieu. D’ailleurs, remarquons qu’avant de donner les béatitudes à ses disciples, le Seigneur pose son regard sur eux. C’est un regard qui sonde les reins et les cœurs, c’est un regard qui perce au jour les paradoxes de l’homme, c’est un regard qui ouvre à la grandeur à laquelle l’homme est appelé, c’est-à-dire à la grandeur de Dieu.

En effet, Jésus nous invite au bonheur. Ce bonheur n’est pas celui d’ici-bas, même s’il en est une image bien légitime, c’est celui de la gloire du ciel. Ainsi que le dit le Catéchisme de l’Église Catholique : « Dieu nous a mis au monde pour Le connaître, Le servir et L’aimer et ainsi parvenir en Paradis. La béatitude nous fait participer à la nature divine (2P 1, 4) et à la Vie éternelle. Avec elle, l’homme entre dans la gloire du Christ et dans la jouissance de la vie trinitaire » (CEC n° 1721). Il y a donc dans la réalité du bonheur une dimension d’éternité. D’ailleurs, nous en faisons l’expérience lorsqu’en vivant un réel bonheur profond, nous ne voyons plus le temps passer, la notion de temps prend alors une autre dimension.

Chers frères et sœurs, c’est à ce bonheur là que Jésus nous appelle et toute notre vie nous y conduit. Au travers de toute notre vie, au travers des événements que nous vivons et traversons, Dieu nous appelle à participer à sa propre béatitude. Certes, il est bien certains que tous ne se fait pas dans la simplicité et que parfois les nuages de la vie, de la souffrance, viennent caché ce soleil merveilleux de Dieu qu’est le bonheur. C’est pourquoi, et particulièrement dans les moments difficiles, il est important de garder toujours présent dans notre cœur ce que Jésus nous dit aujourd’hui : « Heureux êtes vous... » ou encore « Soyez heureux et sautez de joie, car votre récompense est grande dans le ciel … ».

Dans ce cheminement qui est le notre, le Seigneur marche avec nous. Plus encore, il est pour nous le pain de la route. Au cœur de l’Eucharistie, nous entendons : « Heureux, les invités au repas du Seigneur ! » L’Eucharistie est véritablement le Ciel sur la terre. Participer à l’Eucharistie, c’est déjà vivre le bonheur auquel nous sommes appelés. Vivre de l’Eucharistie, c’est pleinement accueillir le remède qui nous permet d’entrer dès aujourd’hui dans le bonheur de Dieu. Alors, en entendant les béatitudes en ce dimanche, renouvelons notre manière de vivre l’Eucharistie afin que ce soit à chaque fois un moment unique, un moment d’éternité.

Afin de vivre cela, qu’il me soit permis de donner un petit moyen très simple : ne regardons pas notre montre, n’écoutons pas l’horloge du clocher mais concentrons-nous sur l’évènement qui se déroule devant nous et en nous. Dieu se rend proche ! Dieu est là dans l’Eucharistie ! Deux amants, ne regardent pas leur montre quand ils sont ensemble. Faisons de même avec Dieu qui nous aime au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.

Chers frères et sœurs bien-aimés, que la Vierge Marie, à l’école de laquelle nous cherchons à nous mettre, nous aide sur cette route du bonheur que nous désirons tous, cette route du bonheur auquel Dieu appelle tout homme, cette route du bonheur qui nous donne de participer à la Gloire de la Trinité Sainte.

Amen.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr